Menu

Travail : comment se réinventer grâce au coaching ?

21 juillet 2021
Travail : comment se réinventer grâce au coaching ?

Marre de cette sensation de routine au travail ? Vous avez envie de fuir la présence vos collègues ? Votre motivation est en berne et l’ennui commence à gagner du terrain ? Alors, comment vous réinventer grâce au coaching ?

 

Comment se réinventer grâce au coaching ?

Pexels

 

En cette période remplie d’incertitudes et génératrice de stress, faire appel à une coach professionnelle certifiée – ou à un coach professionnel certifié – peut véritablement constituer un levier pour dépasser ces problématiques, se réinventer et retrouver du sens.

Choisir de se réinventer grâce au coaching, c’est réaliser un objectif que l’on se fixe en partant d’un point A pour aller à un point B. Et c’est surtout une formidable opportunité d’aller à la rencontre de soi en mobilisant des ressources internes insoupçonnées qui vont profondément nous transformer. Pour se rapprocher encore un peu plus de qui nous sommes vraiment.

Quelques statistiques à propos de l’ennui au travail (réalisé par Qapa sur l’ennui au travail en février 2021) : 71% des Français s’ennuient au travail et 73% des Français en télétravail, toutes tranches d’âge confondues. On ne peut donc raisonnablement plus évoquer la crise de la quarantaine, cette crise du milieu de vie, pour comprendre ce profond mal-être. Toujours selon les résultats de ce même sondage, 57% des Français vivent mal cet ennui au travail.

Sans forcément penser à une reconversion professionnelle, les personnes que j’accompagne en coaching professionnel évoquent souvent ce double mouvement qui les traverse : “Je me vois pas passer encore un an comme ça, mais je n’ai pas le choix, je suis trop vieux pour changer de boulot”, “J’ai envie de changer de boîte, mais mon mari me dit que ce sera pareil ailleurs”, “J’ai fait toutes ces études pour faire finalement m’apercevoir que j’aime pas mon travail et mes parents me disent que ça va passer, que je dois persister” ou encore “Je voudrai monter ma boîte, mais je suis salariée depuis tellement d’année que je ne serai jamais capable d’être mon propre patron”. Au-delà des croyances et expériences individuelles, il existe un point commun à la plupart de ces situations : la recherche de sens, la recherche d’un bien-être au travail, la quête d’un accomplissement professionnel. Alors, avant de penser à révolutionner sa vie professionnelle, voici 4 grandes pistes d’actions réalistes et réalisables dans votre quotidien professionnel.

1 – Identifier son désir de changement

Il existe plein de bonnes raisons d’avoir envie de changer de travail : une rémunération pas assez élevée, un rachat de l’entreprise par la concurrence, l’ambiance délétère, la pression génératrice de stress chronique, le manque de perspectives d’évolution, etc. Toutes ces raisons sont d’excellentes raisons pour faire le point, prendre du recul sur sa situation. Sans prendre de la hauteur, sans engager une réflexion sincère et profonde, vous risquez de prendre une décision par réaction, voire sous le coup de l’impulsion, et bercé par l’illusion que l’herbe est plus verte ailleurs. Le réveil risque d’être fort décevant.

Par exemple, si le changement est lié à un conflit avec votre responsable, la coach va vous accompagner dans cette étape de la réflexion en vous invitant à objectiver la situation : que se passe-t-il exactement entre lui (elle) et vous ? Depuis quand cette situation dure-t-elle ? Qu’avez-vous déjà mis en œuvre ? Qu’avez-vous déjà mis en œuvre qui soit nouveau dans votre façon d’agir dans la relation à l’autre ? Ce sera possiblement l’occasion d’aller revisiter la situation à l’aune du triangle de Karpman. Quitter votre job par réaction émotionnelle, sans avoir dépassé cette situation en mettant en lumière votre part de responsabilité , c’est prendre le risque que ce schéma relationnel se reproduise ailleurs.

2 – Se réinventer grâce au coaching, c’est rétablir des frontières définies entre vie professionnelle et vie personnelle

Se réinventer grâce au coaching et à son accompagnement va vous permettre de reprendre de la hauteur, surtout durant cette période où le télétravail devient la nouvelle norme de fonctionnement. D’un fonctionnement basé sur la présence et le contrôle, les salariés doivent désormais apprendre – en ne comptant souvent que sur eux-mêmes – à gérer cette soudaine autonomie.

Savoir se déconnecter de son boulot apparaît désormais comme une compétence fondamentale pour rester en bonne santé mentale et physique. Quitter son travail, surtout lorsque l’on est en télétravail, c’est savoir passer mentalement du mode travail au mode repos. Cela ne peut se faire qu’avec une vraie conscience et un peu de training. C’est un process qui s’acquière. La cohérence cardiaque ou encore la méditation sont de véritables alliées. A vous de trouver l’outil qui vous convient le mieux pour vous “fabriquer sur-mesure” votre interrupteur et savoir l’utiliser à bon escient.

 

Le coaching professionnel, un accompagnement utile pour le télétravail

Pexels

3 – Se ménager des espaces pour soi et s’émouvoir des choses simples

Cela peut paraître évident et c’est pourtant une action que l’on zappe aisément. Après la journée de travail ou de télétravail, il y a souvent une seconde journée qui démarre avec la vie de famille. Se reconnecter à ses sens et à la beauté du monde qui nous entoure constitue un excellent moyen pour cultiver sa joie intérieure. Regarder les oiseaux ou les plantes environnantes lorsque l’on attend à l’abribus ou encore écouter de la musique qui vous fait du bien dans votre voiture, voici 2 exemples simples à mettre en place pour revenir au calme, vous reconnecter à votre monde intérieur et à la beauté du monde environnant.

Se réinventer grâce au coaching, c’est aussi l’occasion de faire le point sur les bruits qui plombent votre énergie durant votre journée de travail et ceux qui vous régénèrent, qui vous dynamisent ou encore qui vous apaisent. Et bien évidemment, de vous demander comment agir concrètement pour minimiser ces bruits sur votre lieu de travail.

4 – Se ficher la paix pour se réinventer avec ou sans coaching

Au-delà des pressions que vous pouvez subir par la hiérarchie ou encore les clients, il y a une pression sur laquelle vous pouvez directement agir : celle que vous vous mettez au travail. Que vous soyez perfectionniste ou bourreau de travail, ces types de comportements vous contractent en agissant de façon délétère sur votre système nerveux parasympathique. Quelle place laissez-vous pour qu’autre chose émerge à la place et vous détente ?

Pour reprendre le titre d’un livre de Fabrice Midal, “Foutez-vous la paix”, je vous invite à vous décontracter en regardant les choses un peu différemment. Notamment au niveau de vos émotions qui vous transmettent des messages, mais généralement vous n’y comprenez rien. Voire même, vous cherchez à les contrôler (quand ce n’est pas l’entourage qui vous donne l’injonction de le faire). Vous pouvez déjà les accueillir en les nommant, cela enrichira votre palette sémantique au-delà du simple mot “stress” que l’on met à toutes les sauces. Pour mettre des mots sur les émotions, vous pouvez trouver une liste assez exhaustive sur le site québécois de Spiralis. Et si vous avez déjà passé cette phase, vous pouvez identifier le ressenti que vous avez dans votre corps : à quel endroit, l’intensité, la forme, etc. Et bien sûr, quel est le besoin sous-jacent non comblé ? Et comment pouvez-vous agir en conséquence (et non plus seulement réagir) ?

 

Comment se réinventer grâce au coaching ?

Pexels

 

Au fond, partir ou rester dans son travail actuel est une question – voire une vision – assez étriquée.

S’offrir la possibilité de voir une même situation sous plusieurs angles différents, c’est se donner l’opportunité de se réinventer professionnellement, soit en conservant son travail, soit en partant vers un ailleurs. C’est là tout l’enjeu d’un coahing professionnel. C’est avant tout un process de cheminement intérieur. Ce sont aussi et surtout des petits pas à mettre en place au quotidien.

Se réinventer dans le travail grâce au coaching professionnel, c’est se donner la possibilité de dépasser ce que l’on subit et regagner une capacité d’action, sa propre capacité à (re)devenir l’auteur de sa vie professionnelle. Pour cela, bien choisir son coach est la première étape pour réussir cette magnifique aventure. Je vous invite ainsi à choisir un coach professionnel certifié (donc formé et supervisé) et affilié à une fédération de coaching professionnel. C’est un indéniable gage de sérieux et de professionnalisme.

Par Céline Bercion, naturopathe certifiée et validée du réseau Médoucine.

Trouvez un naturopathe certifié près de chez vous sur Médoucine.

A lire aussi : 

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Céline Bercion A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous