/ Bien-être

TOP 4 des huiles essentielles d'avril

Découvrez les 4 huiles essentielles indispensables du mois d'avril pour aborder le printemps avec douceur et bien-être.

Par Mélanie Aimée, Naturopathe certifiée et validée par le réseau Medoucine.

Le printemps et ses défis bien-être

Voici le printemps qui s’installe, les oiseaux chantent à nouveau, les bourgeons font leurs apparitions, les pollens commencent à voler dans les airs, la nature se réveille. C’est le bon moment pour évacuer les toxines accumulées durant l’hiver, pour ainsi aider notre corps à s’éveiller et se tonifier.

Selon l’énergétique chinoise, le foie et la vésicule biliaire doivent être au top de leurs énergies au moment du printemps. Il se dit aussi que le foie nourrit la joie du cœur avant l'arrivée de l’été.

Alors, quelles huiles essentielles peuvent nous aider à faciliter la digestion et à évacuer nos toxines?

L’huile essentielle de Citron

« Le tonique zesté »

Nom latin : Citrus limonum

Lieu de culture : Europe, Méditerranée.

Utilisation : Cette huile aide à lutter contre les fatigues hépatiques, digestives et les nausées. Elle a également de très bonnes vertus antiseptiques et antibactériennes. De plus, elle régule les peaux grasses, et acnéiques. L'huile essentielle de citron est détoxifiante et purifiante pour le système lymphatique ( cellulite, rétention d’eau).

En plus d'être tonifiante et stimulante pour les fatigues psychiques, les baisses de concentration et les pertes de créativité, elle peut être utilisée en cuisine.


Administration :

Par voie externe

  • 2-3 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale en massage (zone digestive, plexus, plante des pieds, creux des poignets, les trajets veineux pour la cellulite et la circulation).  
  • Une trace directement sur les boutons le soir, en diffusion pour un effet assainissant, désinfectant et désodorisant d’une pièce.
  • 10 gouttes pures pendant 5 minutes dans un bain.
  • 4 gouttes diluées dans un gel lavant neutre contre la fatigue, la peau grasse et les infections.
  • 3 gouttes sur un mouchoir pour les nausées en voiture ou pour les coups de fatigue.

Par voie interne

En cuisine, mettre 1 goutte dans un yaourt, une compote, une salade de fruits, dans la vinaigrette, avec de l’huile alimentaire


Contre-indications : Il s'agit d'une huile photosensibilisante. Évitez l'exposition au soleil pendant au moins 6 heures après l'application cutanée. Puisqu'elle peut provoquer des irritations de la peau si elle est utilisée pure. Elle est déconseillée durant les 3 premiers mois de grossesse.

L’huile essentielle de Genévrier

« Elle fait le ménage »

Nom latin: Juniperus communis

Lieu de culture : Europe, Méditerranée, Canada.


Utilisation : C'est une huile tonique digestive, utile notamment pour le foie et le pancréas. Elle lutte contre les fermentations intestinales, les digestions difficiles, les flatulences, et les calculs biliaires.

Ajouté à cela, elle aide à évacuer les toxines. Diurétique, l'huile essentielle de Genévrier lutte contre les calculs rénaux. Elle est aussi anti-inflammatoire et antidouleur articulaire.

Administration :

Par voie externe

  • Dans un bain : 10 gouttes dans un gel lavant neutre pour éliminer les toxines, les douleurs. Mettez 5 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile végétale, et massez les zones douloureuses (articulations, bas du ventre).


Par voie interne

  • Une goutte dans l’huile alimentaire, du miel avec une boisson chaude pour une action de drainage. Une goutte dans la choucroute, les marinades, avec les viandes rouges pour aider à la digestion.


Contre-indications : à éviter lors de maladies rénales et durant toute la grossesse et l’allaitement. Pas d’usage prolongé sans un avis médical.

L’huile essentielle d’estragon

«  le retour au souffle »

Nom latin: Artemisia dracunculus

Lieu de culture: Europe, Asie centrale, Russie.


Utilisation : Anti-spasmodique, l'huile essentielle d'estragon est tonique digestive et apéritive. En plus de lutter contre les flatulences, elle est antivirale, et antiallergique.


Administration :

Par voie externe

  • En diffusion, lors de crise d’allergies, respirez calmement après avoir mis une goutte sous votre nez ou 5 gouttes dans votre diffuseur pour rafraîchir une pièce.
  • 2 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile végétale et masser le ventre ( en cas de digestion difficile, crampes, spasmes, flatulences, règles douloureuses).


Contre-indications : Si utilisée pure, l'huile essentielle d'estragon peut provoquer des irritations de la peau. Elle est déconseillée durant les 3 premiers mois de grossesse.

L’huile essentielle de camomille romaine

« la douce efficace »

Nom latin : chamaemelum nobile

Lieu de culture : monde entier


Utilisation : Cette huile est anti-stress et calmante. Elle lutte contre les insomnies, l’anxiété en plus d'être anti-parasitaire intestinale, tonique digestive, antispasmodique et antidouleur. Elle soulage les démangeaisons cutanés, les irritations, les piqûres de moustiques.


Administration :

Par voie externe

  • En massage sur le plexus, le ventre, les zones à problèmes cutanés.
  • 3 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale, une goutte sur un mouchoir près de l’oreiller ou en diffusion dans la chambre avant d’aller se coucher
  • Une goutte dans une cuillère à café d’huile végétale pour les enfants, en massage sur le ventre en cas de maux de ventre ou le long de la colonne vertébrale pour les difficultés de sommeil.


Contre-indications : Elle est déconseillée durant les 3 premiers mois de grossesse.

Par Mélanie Aimée, Naturopathe certifiée et validée par le réseau Medoucine.