Menu

Quels sont les signes du harcèlement au travail ?

21 novembre 2022

Le harcèlement moral est devenu un terme à la mode et employé facilement, à tel point qu’il en a perdu sa légitimité ! Notre culture, notre éducation, notre modèle sociétal, nos croyances sont à l’origine de cette défiance.

Guide gratuit

Savez-vous vraiment identifié et décrire ce qu’est un harcèlement moral au travail et comment le déceler ?

Le monde du travail aujourd’hui

Avec la crise sanitaire, nous nous sommes interrogés sur notre « essentiel » de vie, et, notre travail en fait partie. Par exemple, nous avons réalisé à quel point certains métiers étaient « nécessaires » : personnels hospitaliers, bien sûr, mais aussi des métiers jusqu’ici peu considérés, comme éboueurs, chauffeurs-livreurs ou agent de nettoyage.

Cette nouvelle vie imposée par les restrictions gouvernementales a remis au centre la notion de liberté. Est-ce que travailler de chez soi avec l’école à la maison pour les enfants à gérer dans un espace restreint est une liberté ? Est-ce que devoir se rendre sur son lieu de travail pour servir les besoins premiers du pays sans pouvoir faire autre chose est synonyme de liberté ? La question récurrente et évidente fut alors quel sens donner à sa vie, notamment dans son travail ?

Les nouvelles générations l’ont bien compris : être heureux dans sa vie professionnelle, c’est trouver un travail épanouissant où l’on se sent « utile » et où on est heureux d’aller travailler, pour contribuer collectivement. Le seul fait d’intégrer une grande entreprise, gagner un bon salaire, n’est plus une fin en soi ; on souhaite exister, être reconnu pour ses compétences et talents.

Le monde du travail est en pleine mutation et il nous appartient d’exprimer ce que nous souhaitons à travers l’expression de ses besoins et limites, afin de se respecter !

Demander toujours plus à ses employés sans expliquer pourquoi ni dans quel but on fait une demande d’action ou critiquer sans cesse l’entreprise qui nous emploie, c’est contre-productif. Connaitre et écouter les besoins respectifs, reconnaitre les compétences et l’utilité de chacun, c’est construire un monde du travail plus harmonieux et juste ; Ce manque d’écoute et de compréhension de l’autre est souvent à l’origine des conflits au travail, voire d’harcèlement.

Quels sont les signes du harcèlement au travail ?

Pexels

Déceler les signes d’un harcèlement moral

Est-ce que le harcèlement se limite à de simples faits psychologiques, physiques ou verbaux « violents » envers une personne ? Cela est bien plus subtil que cela, car le harcèlement au travail est invisible, il s’installe jour après jour jusqu’à devenir une habitude. Par exemple, un manager, qui va systématiquement critiquer votre travail en réunion devant l’ensemble des collaborateurs ou remettre systématiquement en doute votre travail en allant lui-même « vérifier » auprès des partenaires concernés (clients, fournisseurs ou collaborateurs).

Cette habitude devient une prison dont on ne sait comment sortir ; et, certaines personnes plus sensibles, vont y être davantage exposées. Pour elles, la valeur travail et leur utilité dans leur travail est importante, voire primordiale. Chacun a son échelle de besoins. Raison pour laquelle, le harcèlement moral est si mal compris et perçu.

Et, l’invisible dans le monde du travail, c’est cette quête au rendement ! Lors d’une réorganisation par exemple, l’entreprise prend la décision de réduire les effectifs et revoir son fonctionnement ; il y a ceux qui sont licenciés et ceux à qui on « propose » un nouveau poste. Dans un contexte économique difficile, on vous dira, par exemple, « estimez-vous heureux d’avoir un travail » ! Est-ce cela respecter les compétences en imposant un travail inadapté aux compétences de la personne ? Vous en venez alors à culpabiliser de refuser, car j’ai une famille, des charges, et, surtout, qui je deviens sans se travail ? comment les autres vont me voir ?

Travailler ne signifie pas tout accepter. Un salarié a des droits, notamment occuper un poste en relation avec ses compétences et expériences.

Alors, si vous vous sentez rabaissé, inutile, fatigué avec un mal de ventre pour aller au travail, dévalorisé, acceptez d’être « rétrogradé » par peur d’être licencié, cela est peut-être le signe que vous subissez un harcèlement moral

Dès que l’on se connait, qu’on définit ses besoins, ses limites, qu’on a conscience de ses compétences, on arrive à déceler les incohérences au sein de son environnement de travail.

Quelques conseils pour vous permettre de surmonter et éviter un harcèlement :

  • Connaitre ses limites
  • Se respecter et se faire respecter
  • Apprendre à demander pourquoi ? dans quel but ?
  • Reconnaitre ses compétences et talents
  • Savoir dire non
  • Se valoriser et être valorisé : L’entreprise a besoin de vous et de vos talents et elle se doit de vous proposer un poste adapté
Quels sont les signes du harcèlement au travail ?

Pexels

Le harcèlement est réel et existe : il ne doit nullement devenir une habitude ou un simple phénomène de mode. Savoir reconnaitre son existence, c’est se prémunir et ainsi éviter de mettre en péril sa santé physique et mentale. L’humain doit être remis au centre de la société en respectant les différences, qualités, talents et compétences de chacun dans un objectif collectif.

 

par Mathilde Auzou, praticienne en coaching professionnel du réseau Medoucine.

Trouvez un praticien près de chez vous sur Médoucine

À lire aussi :

Notez cet article !
Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Mathilde Auzou A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous