/ Pratiques et thérapies

Ostéo, j'y vais quand ?

L’ostéopathie, comment ça marche ?

L’ostéopathie est une technique douce ou le thérapeute travaille uniquement avec les mains. Il s’agit d’une médecine dite globale qui agit sur tout le corps ainsi que l’esprit. L’idée de départ étant de faire en sorte que la personne soit le plus mobile possible. On entend par là une bonne circulation sanguine, nerveuse, pas de déséquilibre articulaire, pas de problèmes musculaires, etc.

Les manipulations manuelles qui sont pratiquées permettent ainsi de redonner de la mobilité et de l’équilibre au corps. Par ailleurs, il est primordial de préciser que l’ostéopathie ne provoque aucune douleur. L’ostéopathe a à sa disposition une palette de techniques adaptées selon les cas, l’âge, la condition physique et bien d’autres facteurs de celui ou celle qui consulte.

Les consultations débutent par une phase appelée anamnèse. Il s’agit de connaître, à travers un échange, l’histoire de vie du ainsi que les antécédents médicaux de la personne en consultation. 
S’en suit un bilan clinique, qui va permettre de déterminer si la personne est au bon endroit ou s’il est préférable de le réorienter vers un médecin. 
Ensuite, l’ostéopathe pratique un bilan ostéopathique qui lui permettra d’observer la mobilité du patient afin de cibler ce qui est déséquilibré. Enfin, un projet thérapeutique sera établi, l’ostéopathe donnera son diagnostic et proposera ses soins.
À la suite de la séance, un bilan sera fait pour savoir si les soins pratiqués ont été efficaces, suffisants, et s’il est nécessaire de prendre à nouveau rendez-vous ou non.

Douleurs

Les soins ostéopathiques sont d’une efficacité redoutable pour de nombreuses douleurs : cervicalgie (mal au cou), dorsalgie (mal de dos), lombalgie (douleurs lombaires), douleurs d’ordre musculo-squelettiques (entorse, contracture, tendinite, sciatique)… Ces soins s’adressent aux sportifs professionnels comme amateur, aux enfants, aux personnes âgées… Il n’y a pas de restrictions pour être soignés.

Grossesse et nourrisson

La femme enceinte peut être reçue de façon préventive à chaque trimestre de grossesse. Les consultations ostéopathiques se font en principe au moment des 3 échographies. Au premier trimestre on traite le plus souvent les sciatiques et/ou la fatigue hormonale. Au second trimestre, le centre de gravité s’étend un petit peu et le poids du bébé commence à vraiment se faire sentir et on se retrouve donc avec des troubles musculo-squelettiques comme des contractures ou des maux de dos, ce sont plutôt ces problèmes-là que l’on traitera à ce moment de la grossesse. Au troisième trimestre, il s’agit d’une préparation à l’accouchement avec un travail autour du bassin.

Le nourrisson sera accompagné dans la découverte de sa mobilité à travers des manipulations très douces et adaptées. Torticolis congénital, reflux… Ces petites choses que subissent les nourrissons dans les premiers jours de leur vie peuvent totalement être apaisées et l’effet de détente et de relâchement sur ces derniers est plutôt drôle à constater.

Les nourrissons peuvent recevoir des soins ostéopathiques à partir de 10 jours de vie, si cela semble tôt, c’est pourtant à ce moment-là que les soins sont idéaux et vont permettre de prévenir les petits maux qui pourraient le gêner dans sa croissance.

Migraines et troubles digestifs

Les douleurs comme les migraines ou encore les troubles digestifs sont traités de la même façon que le reste. L’ostéopathe recherchera l’origine de la douleur afin de libérer toutes les tensions tissulaires et donc de soigner entre autres la douleur. Par exemple, dans le cas de la migraine, la cause pourra être une cervicale, une fraction d’un muscle trapèze un peu trop tendu, un problème ORL, un problème digestif à cause de l’œsophage… On traitera la cause de la douleur et non simplement le symptôme.

Stress

Le stress, l’anxiété, la sensation d’une oppression thoracique sont des problèmes fréquemment traités. Puisque l’ostéopathie considère le corps et l’esprit comme un tout, certaines manipulations physiques ont un réel impact sur le moral et permettront de ressentir un mieux-être global.

Le résultat d’une séance d’ostéopathie et ses bienfaits sont souvent observables sur le moment. Le fait de libérer les tensions et les éventuels blocages va provoquer une meilleure circulation sanguine, un retour de l’innervation, le relâchement des tissus, qui entraînera une sensation de détente immédiate. Mais ce n’est pas le seul avantage des soins ostéopathiques, on retrouvera également un meilleur sommeil, une meilleure concentration, une respiration plus facile.

Souvent, une seule séance sera nécessaire. Olivier Darmont conseille à ses patients de venir environ 2 fois par an si tout va bien de façon préventive. En effet, de trop fréquentes consultations nous priveraient du recul nécessaire pour apprécier et constater les effets d’une séance sur le corps et le mental. Seules les séances un peu trop intenses sont parfois divisées en deux pour ne pas trop éprouver le corps.

La seule contre-indication à une séance ostéopathique est tout ce qui relève de l’urgence telle qu’une fracture ou une infection, car un traitement médical sera nécessaire. En cas de doutes, l’ostéopathe orientera de toute façon la personne vers un médecin compétent.

Par Olivier Darmont, thérapeute certifié et validé du réseau Medoucine, le réseau des praticiens de confiance.

RÉSERVEZ VOTRE SÉANCE !