/ Bien-être

Écouter son corps et en prendre soin pendant les fêtes

La période des fêtes est une période pendant laquelle notre mental fonctionne à plein régime : il faut penser au menu du réveillon, penser aux cadeaux, penser aux festivités du 31 décembre…

Mais le corps s’exprime aussi ! « J’en ai plein le dos », « j’ai mal au ventre », « je me prends la tête »… bon nombre d’expressions populaires traduisent la manière dont notre corps peut somatiser nos émotions, en particulier au moment des fêtes.

Et si pour Noël vous faisiez un cadeau à la personne la plus importante qui soit (vous) ? Et si vous preniez le temps d’écouter ce que votre corps vous dit, avant qu’il ne se mette à crier de plus en plus fort ?

Pour ce faire, la sophrologie, méthode douce d’harmonisation entre le corps et le mental, vous propose une approche ciblée sur la respiration, la relaxation dynamique et la visualisation mentale.


Écouter son corps respirer

Nous respirons tout au long de notre vie : nous la commençons par une inspiration,
nous la terminons dans un souffle. Entre-temps, nous ne cessons jamais de respirer ! C’est un réflexe automatique que notre corps pilote continuellement.

La sophrologie vous propose de respirer différemment : respirer en conscience. Dans un endroit calme, prenez quelques minutes pour vous concentrer sur votre respiration : prenez conscience du rythme de votre respiration naturelle (respirez-vous lentement ? rapidement ? marquez-vous une pause entre l’inspire et l’expire ? entre l’expire et l’inspire ?).

Observez aussi ce qui bouge dans votre corps quand vous respirez : vos épaules, votre thorax, votre ventre. Et progressivement, prenez conscience de votre respiration qui devient plus lente, plus calme, plus basse, plus abdominale.


À chaque fois que vous inspirez, votre ventre se gonfle légèrement, à chaque fois que vous expirez, votre ventre se dégonfle et se détend. Vous pouvez poser les mains sur votre ventre pour favoriser la conscience du mouvement.

Se libérer des émotions réprimées avec la relaxation dynamique

Spécificité de la sophrologie, la relaxation dynamique propose de se détendre physiquement, et du même coup d’apaiser son mental. La relaxation dynamique repose sur le concept du « corps vécu » : les exercices associés au souffle sont exécutés lentement et ressentis.

Le plus souvent, la relaxation dynamique se pratique debout, les pieds bien ancrés au sol, ce qui favorise une meilleure assise et un état de sérénité intérieure.

Vos trapèzes sont bloqués, vos cervicales sont douloureuses ? Pratiquez donc un
pompage des épaules : commencez par une expiration, inspirez par le nez en fermant les poings, bloquez votre respiration quelques instants et faites des mouvements de haut en bas avec les épaules ; puis soufflez en relâchant les épaules et en ouvrant les mains. À répéter 3 fois.


Se visualiser dans un moment agréable avec tout son corps

En sophrologie, on utilise la visualisation mentale. Visualiser, ce n’est pas seulement imaginer ou s’auto-persuader. C’est prendre conscience des sensations agréables et des émotions positives liées à une situation dans laquelle on se sent particulièrement bien.

Une fois le corps et le mental relâchés grâce aux exercices de respiration et de relaxation dynamique, laissez venir à votre esprit une situation très agréable, un moment où vous vous sentez particulièrement bien.

Ce peut être un moment du quotidien que vous appréciez beaucoup, ou un souvenir d’enfance qui vous procure de la joie, ou encore une situation à venir dont vous vous réjouissez à l’avance.

Laissez venir cette situation à votre conscience, fixez-la bien dans votre esprit, concentrez-vous uniquement sur elle. Puis, détaillez-la le plus précisément possible : ce que vous voyez (l’environnement dans lequel vous vous trouvez, le paysage, les objets, les formes, les couleurs, les personnes autour de vous …)

Ou encore ce que vous entendez (les bruits, les sons, la musique, les paroles des personnes qui vous entourent …), ce que vous sentez (les odeurs, les parfums …), ce que vous pouvez toucher (sentez le contact de la matière sous vos doigts), ce que vous pouvez goûter (sentez le goût dans votre bouche : salé, sucré, doux, amer, chaud, froid …).

Concentrez-vous bien sur tous les aspects de la situation et prenez conscience du bien-être qu’elle vous procure. Avec de l’entraînement, cette situation saura revenir à votre esprit et vous réconforter en toute circonstance dès que vous en aurez
besoin !

Céline Mestre, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.