/ Pratiques et thérapies

Comment démasquer un charlatan? Les 6 points de vigilance.

Ostéo, acupuncture, naturopathie, sophrologie… Avec la prolifération de l’offre en médecines douces, on est sont souvent perdus entre la multiplicité des disciplines et le nombre de thérapeutes toujours croissant. La tendance actuelle à une prise en main de sa santé de façon plus naturelle est très positive et prometteuse, pourvu que l’on fasse attention aux dérives possibles.

Sans informations claires et « officielles » sur les pratiques, le professionnalisme et le niveau de formation de leurs thérapeutes, il est possible de tomber sur des praticiens peu scrupuleux alors que de nombreux thérapeutes qualifiés offrent un suivi de qualité.

Comment faire alors pour bénéficier en toute sécurité des bienfaits des médecines douces ?

Medoucine.com, dont la spécialité est la sélection de thérapeutes de confiances et l’orientation vers les bonnes pratiques et les bons praticiens, vous propose un petit tour d’horizon des 6 signes qui peuvent vous permettre de démasquer un charlatan.

1/ Le thérapeute vous encourage à arrêter tout autre suivi ou traitement

Une telle attitude est un signal d’alarme évident. En aucun cas une pratique ne peut se substituer à un traitement médical déjà prescrit, ou à une visite de contrôle chez son médecin traitant. Un thérapeute doit toujours se positionner en complément de votre médecin habituel, il ne doit jamais vous encourager à arrêter un traitement médical. Vous risquez de mettre gravement votre santé en jeu. Si un thérapeute vous suggère cela, cessez les consultations et signalez-le !

2/ Il affirme sans hésitation pouvoir vous guérir de maladies graves ou incurables

Les médecines douces sont en général des pratiques d’accompagnement qui sont utilisées pour soulager les effets secondaires de maladies, adoucir la lourdeur d’un traitement médical, ou encore prendre soin de soi pour préserver sa santé à long terme. Un thérapeute ne peut pas vous promettre d’emblée qu’il va vous « guérir » de tous vos maux, surtout si vous souffrez d’une maladie grave.

3/ Son niveau de formation semble insuffisant

Les médecines douces nécessitent un travail de fond et une bonne formation ! Les praticiens sont formés dans des écoles et organismes reconnus et contrôlés, qui délivrent diplômes et certifications, et que vous pouvez interroger en toute transparence. Un thérapeute de confiance doit pouvoir vous indiquer où et par qui il a été formé. Il existe également de plus en plus d’organismes de thérapeutes qui mettent en place des critères d’évaluation afin de vérifier de la qualité des différentes formations dans chaque discipline.

4/ Il vante le besoin d’un très grand nombre de séances de suivi

Il est rarement nécessaire d’enchaîner plus de cinq à dix séances de suivi chez un thérapeute. En effet, la majorité des disciplines de médecine douce sont des pratiques brèves, et il suffit en général d’une série de quelques séances pour traiter une problématique.

Un suivi régulier, que ce soit pour consolider un travail fait par le thérapeute, ou pour entretenir un état de bonne santé, peut être recommandé, à raison de quelques séances dans l’année par exemple, mais sauf exception préconiser une grande et longue série est un facteur d’alerte.

5/ Il vous pousse à la consommation

Un praticien peut vous recommander l’achat de compléments, plantes, livres… Ces suggestions peuvent être très intéressantes, mais prendre soin de vous ne doit pas devenir une pratique ruineuse. Soyez vigilant si vous vous sentez poussé à des achats excessifs sans en connaître ou comprendre l’utilité.

La plupart du temps, travailler sur votre posture, vos habitudes, votre hygiène de vie est bien plus efficace que tous les accessoires et consommables que vous pourrez trouver dans le commerce. C’est là que le travail du thérapeute est le plus utile, pour vous accompagner et vous aider à utiliser vos propres ressources.

6/ Il reste vague sur les détails de sa pratique

Un praticien de confiance doit pouvoir décrire précisément à ses clients les origines et les détails de sa pratique, et expliquer toutes les étapes du suivi. Il doit également être capable de prouver la traçabilité des produits qu’il utilise dans le cadre de sa pratique.

Un thérapeute qui reste vague doit vous alerter. Cela peut trahir un défaut de formation, ou la volonté de cacher des éléments. N’hésitez pas à poser des questions lors des consultations, et à challenger le praticien si vous avez le moindre doute quant à ses pratiques.

En conclusion

Le choix d’un bon praticien est essentiel pour bénéficier pleinement des ressources réelles que peuvent vous apporter les médecines douces. N’hésitez pas à passer du temps pour bien vous renseigner avant un premier rendez-vous. Et plus important, ne vous sentez jamais obligé de continuer à voir un praticien avec lequel vous ne vous sentez pas entièrement à l’aise. Vous devez pouvoir arrêter à tout moment, sans contrainte.

Voyant à quel point ce choix est personnel et délicat, medoucine.com a développé une grille permettant de sélectionner des thérapeutes de confiance. Ils sont recommandés par leurs clients, travaillent en réseau, enseignent, et sauront vous accompagner avec sérieux et bienveillance.

RÉSERVEZ VOTRE SÉANCE !

medoucine

medoucine

Choisissez les Praticiens Qualifiés en médecines douces avec les Avis clients, descriptions, formations et vidéos. Ils sont Sélectionnés par Medoucine.

Lire plus Prendre RDV