/ Beauté et bien-être

Comment apprendre à identifier ses sensations du quotidien ?


Prêter attention aux sensations permet de mieux se connaître et de fixer notre attention sur le présent.  Comment suis-je quand je suis anxieuse ? J’ai le cœur qui bat, je suis tendue au niveau des épaules. Comment suis-je quand je suis joyeuse ? Je souris, j’ai l’élan pour agir.

Fanny Hallet, sophrologue voyageuse du réseau Médoucine, nous explique comment s'y prendre.


Pourquoi est-il important d'identifier ses sensations ?

Dans un monde où chacun est beaucoup dans sa tête, le corps est souvent oublié. Nous attendons d’aller mal pour écouter les signaux d’alarme du corps.

Le stress a un impact important sur notre corps, se manifestant par des sensations désagréables (mal de tête, douleurs au ventre, tensions musculaires…) ou des pathologies plus graves (dépression, burn out).

Ecouter les signaux d'alerte du corps est une première étape pour agir.

Prêter attention aux sensations positives

Apprécier les sensations agréables est essentiel non seulement pour cesser de se focaliser sur les sensations pénibles, mais aussi pour prendre le temps d'apprécier les instants agréables de la vie.

La sophrologie propose de s'intéresser aux somatisations positives. Elle encourage à écouter son corps lorsqu'il va bien et cherche à développer son capital positif.
Comment s'y prendre ?

La sophrologie est un entraînement. C'est la répétition qui permet d'ancrer ce dont on a besoin afin que cela devienne habituel. Voilà quelques pistes simples pour vous focaliser sur vos sensations agréables.

Le matin sous la douche, plutôt que de penser à la liste de courses, prenez soin de votre corps, aux différents gestes pour se laver, la température de l'eau, l'odeur du savon. Profitez de ce moment rien que pour vous.

Plus tard, à la machine à café, pourquoi ne pas prendre quelques secondes pour humer l'odeur du café, apprécier le contact de la tasse chaude avant de savourer sa boisson ?

Pendant votre pause déjeuner (une vraie pause, hein !) vous prendrez le temps de sentir votre plat, de le regarder, de manger lentement (pourquoi pas en fermant les yeux pour mieux se concentrer sur le goût)

Tout au long de sa journée il existe multiples occasions d'expérimenter les sensations agréables : en se lavant les mains en sortant des WC, en croquant dans une pomme ou un bout de chocolat, en profitant d’un rayon de soleil dans la rue, en respirant profondément...

Le soir, prenez le temps de noter trois sensations positives de votre journée. C’est Florence Servan-Schreiber qui nous donne ce conseil dans son livre 3 kifs par jour. Cela permettra de laisser des traces de nos bons moments et de pouvoir les relire quand on a envie...En cas de coup durs quel plaisir de relire ces petits bonheurs des jours passés.

C'est un exercice qui peut être difficile au début, l'aide d'un sophrologue s'avère alors un plus pour être guidé, en séance de groupe ou en séance individuelle. Fanny Hallet propose même des séjours d’une semaine pour revenir à l’essentiel et pratiquer la sophrologie dans le désert tunisien.

Par Fanny Hallet, sophrologue certifiée et validée du réseau medoucine.