Menu

Boire du thé, est-ce bon pour la santé ?

Boire du thé est ce bon pour la santé

Le thé est l’une des boissons les plus consommées dans le monde. On le boit le matin au petit-déjeuner, après le déjeuner ou pour se réchauffer. Certains boivent même du thé avant d’aller dormir. Boire du thé aurait également des vertus amaigrissantes et antioxydantes et le breuvage serait même davantage recommandé que le café puisqu’il ne contiendrait pas de caféine. Mais tout cela est-il vrai ? Est-ce que boire du thé est bon pour la santé ?
Chaude ou froide, cette boisson présente-t-elle des dangers si elle est consommée quotidiennement ?

Le thé est-il une boisson bénéfique pour la santé ?

D.R

Qu’est-ce que le thé ?

Le thé est une infusion. Comme l’indique le dictionnaire Larousse il s’agit d’une “préparation liquide buvable, obtenue par l’action de l’eau bouillante sur une substance (souvent une plante) dont les principes solubles actifs se diffusent dans l’eau par macération”. Ici, nous parlons des feuilles de thé, plongées dans l’eau chaude afin d’en extraire les principes actifs.

Il existe différentes variétés de thé : le thé noir, le thé bleu, le thé vert et le thé blanc. Ces différents types de thé sont issus du même arbre : le théier, Camellia Sinensis. Les différentes variétés de thé sont définies par leur terre d’origine, la période de récolte, le choix des feuilles cueillies et le mode de fabrication (flétrissage, roulage, oxydation, dessication et tamisage).

Les bienfaits du thé

L’action de la théine

Le thé contient de la théine, une molécule similaire à la caféine présente dans le café. La théine présente l’avantage d’agir sur le long terme, à la différence de la caféine qui agit rapidement sur l’organisme pour donner un coup de fouet rapide et éphémère. La théine, quant à elle, offre un regain d’énergie durant plusieurs heures.

Anti-oxydant, anti-inflammatoire et antibactérien

Les flavonoïdes et plus particulièrement les catéchines, jouent un rôle anti-oxydatif et anti-inflammatoire. Ces 2 rôles font du thé un cardioprotecteur : diminution de formation des plaques d’athérome qui pourrait boucher les artères et permet la dilatation des artères en faisant également baisser la tension. Au niveau de la digestion les tanins limitent l’absorption du sucre : ceci permet de réguler la glycémie.

L’action des flavonoïdes sur le corps contribue à réduire les risques de développer :

  • du diabète de type 2
  • un accident vasculaire cérébral
  • un cancer digestif

Le thé permet aussi de diminuer :

  • le taux de cholestérol
  • la pression artérielle

Grâce à son action antibactérienne, le thé :

  • présente des vertus anti-carries
  • permet de diminuer le risque de développer un ulcère de l’estomac
  • renforce les défenses immunitaires

Comme le café, le thé contient des poly-phénols jouant un rôle dans la prévention des maladies neurodégénératives telles que les maladies d’Alzheimer et Parkinson.

 

Les préjudices du thé

Coloration des dents

Les tanins présents dans le thé se fixent sur l’émail poreux des dents et de ce fait les jaunissent.
Un conseil : brossez-vous les dents ou buvez un verre d’eau après chaque tasse de thé pour que vos dents restent blanches.

Réduction du taux de fer

Certaines études ont démontré que la consommation de thé avait une incidence sur le taux de fer dans le sang. Les polyphénols contenus dans le thé rendraient l’assimilation du fer plus difficile par l’organisme. Il est donc conseillé de consommer le thé en dehors des repas.

Des métaux lourds dans le thé

Le plomb, l’aluminium et l’arsenic ont été retrouvé dans le thé. Ils sont surtout toxiques pour les fœtus et dans l’allaitement des bébés puisque ces métaux lourds se transmettent via la circulation fœtale et le lait maternel. Les thés sont à donc consommer avec modération pour les femmes enceintes et allaitantes.

Il est recommandé de ne pas infuser le thé plus de 4minutes. Plus les feuilles de thé sont infusées, plus la concentration des métaux lourds risque d’être importante (tout dépend de la qualité du thé). Une assimilation en trop grande quantité est nocive pour le système nerveux et peut conduire à l’empoisonnement au plomb (saturnisme). Une accumulation de métaux lourds dans l’organisme peut causer des crises d’épilepsie, des troubles du développement et du comportement. C’est en raison du processus de fabrication des feuilles de thé que les métaux lourds peuvent être présents dans nos boissons.

Quand et comment consommer le thé ?

Combien de tasse par jour ?

Il est conseillé de boire un minimum de 3 tasses de thé par jour afin d’avoir un effet préventif bénéfique sur l’organisme et nous maintenir en bonne santé. Tout cela bien sûr dans le cadre d’une vie saine et équilibrée. En revanche, le thé ne pourra pas contre-carrer une mauvaise alimentation (riche en sucres raffinés, graisses saturées, calories vides, aliments ultra-transformés, “malbouffe”).

Préparation du thé

En Asie, le thé est un art et on le sert de façon cérémoniale.
Une petite quantité de feuilles de thé est suffisante pour préparer toute une théière.

Voici quelques conseils pour préparer le thé :

  • Choisissez une eau non calcaire : filtrez l’eau du robinet ou prenez de l’eau minérale en bouteille
  • Chauffez l’eau et arrêtez avant l’ébullition. Si vous possédez une bouilloire spécialement conçue pour le thé, permettant de choisir la température, c’est l’idéal.

Temps d’infusion :

  • Thé noir, 4 minutes à 85°
  • Thé bleu, 5 minutes à 95°
  • Thé vert, 3 minutes à 75°
  • Thé blanc, 5 minutes à 60°

Si vous laissez les feuilles de thé infuser trop longtemps, une amertume va se développer. Ce qui rendra le thé moins agréable en bouche. Eh oui, le thé ça se déguste !

Quels thés boire et à quel moment ?

  • le matin : le thé noir, car riche en théine qui est similaire à la caféine
  • l’après-midi : le thé vert, puisque pauvre en théine
  • le soir : le thé Rooibos ou thé rouge, Le thé Rooibos n’est pas à proprement parler un thé puisqu’il n’est pas issu du théier Camellia Sinensis, mais d’un arbuste rouge qui pousse uniquement en Afrique du Sud, l’Aspalathus linearis. Il ne contient pas de théine et aurait des vertus calmantes et apaisantes. Le thé bleu ou thé oolong peut également être consommé le soir, lui aussi n’est pas un thé à proprement parler. Il tire sa couleur bleu d’une plante appelée Clitoria ternatea dont les feuilles sont bleues.

L’achat du thé

  • Privilégiez l’achat de thé certifié biologique et issu du commerce équitable.
  • Évitez les poudres de thé et les thés aromatisés avec des arômes artificiels.
  • Les thés vendus en feuilles et en vrac sont un gage de qualité.
  • Si vous souhaitez prendre du thé en sachet, privilégiez les sachets fabriqués en coton biologique.

Dorénavant vous en saurez peut-être un peu plus sur le thé, ses bénéfices, ainsi que sur les éventuels préjudices de cette boisson chaude si elle est consommée en excès.

Par Elodie Guilhermet, osthéopathe certifiée et validée du réseau Medoucine.

A lire aussi :

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Elodie Guilhermet A propos de l'auteur

Ostéopathe D.O.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse