/ Beauté et bien-être

Une belle grossesse avec la médecine traditionnelle chinoise

La médecine traditionnelle chinoise propose un accompagnement très complet pour une grossesse, allant de la pré-conception au post-partum. Elle donnera des conseils hygieno-diététique qui permettront de vivre une grossesse de façon saine, en prenant soin du futur enfant. Julien Moreau, praticien en médecine traditionnelle chinoise du réseau Médoucine, nous donne ses conseils étape par étape pour avoir une belle grossesse selon les principes de cette approche millénaire.

La grossesse selon la médecine traditionnelle chinoise

En médecine traditionnelle chinoise, une grossesse se déroule sur dix mois lunaires qui durent chacun 27 jours. Ainsi, à partir de la date supposée de conception fixée par le gynécologue, on pourra considérer que l'on change de mois lunaire tous les 27 jours. Chaque mois lunaire est associé à un organe auquel on prêtera particulièrement attention par son hygiène de vie. L'alimentation aura donc un rôle capital à jouer tout au long de la grossesse. Chaque aliment a une nature (froide, fraîche, neutre, tiède et chaude) et une saveur (douce, piquante, acide, salée et amère) différentes.

Par ailleurs, le déroulement de la grossesse se fera aussi selon 5 éléments : le bois, le feu, la terre, l'eau et le métal.

Si tous ces éléments à prendre en compte semblent si difficiles à comprendre, c'est que la médecine traditionnelle chinoise est une approche complexe et qui nécessite que l'on soit accompagné par un praticien qualifié, et d'autant plus dans le cas d'une grossesse. Le suivi se fera à chaque nouvelle phase d'un élément, soit entre 5 et 10 séances durant toute la grossesse. Mais cette pratique pourra aussi très bien accompagner la femme dans sa préparation à la grossesse, et en post-partum pour retrouver son énergie et par exemple avoir une période d'allaitement optimale. Bien entendu, ce type de suivi ne dispense en aucun cas d'un accompagnement médical classique.

Les différentes étapes de la grossesse selon la médecine traditionnelle chinoise

De façon globale, pour avoir une grossesse réussie, on privilégiera les saveurs douces et on évitera les saveurs piquantes et acides. Le menu idéal sera composé à 60% de céréales, à 30% de légumes et à 10% de protéines. Tout au long de la grossesse, on évitera les aliments de nature trop chaude comme le gingembre, le foie de mouton ou la chair de pigeon et les aliments de nature trop froide comme le crabe, les cuisses de grenouilles, le soja blanc, les œufs de cane et la chair de lapin.

Le calme et un sommeil de qualité seront à privilégier et on évitera de se soumettre à toutes sources de violence et de frayeur qui auront un impact néfaste sur le mental.

Pour rappel, les éléments et les organes cités ici sont des informations qui sont l'image du système énergétique du corps, il ne s'agit pas ici de science ou d'anatomie. Lorsque l'on parle d'un organe associé à un mois, il s'agit de l'organe qui dirige le système énergétique qui lui est associé.

Le premier mois lunaire :

Ce premier mois est régi par l'élément bois et le foie, il correspond à la nidification des embryons. Les vaisseaux, le cœur et les méridiens énergétiques se forment. Sur un plan diététique, on conseille une excellente nourriture, bien cuite, légèrement acide et des céréales douces (riz, orge, maïs, quinoa). Il faudra éviter que la mère soit effrayée (pas de film d'horreur donc !), car la frayeur aura pour conséquence de faire descendre l'énergie.

Le deuxième mois lunaire :

Ce second mois est régi par l'élément bois et la vésicule biliaire qui a un rôle de filtre. En médecine traditionnelle chinoise, c'est l'organe associé à la prise de décision. Durant ce mois se fait la croissance de la tête, des mains et des pieds. Les yeux sont ouverts, l'oreille se forme, les organes vitaux sont différenciés à l'intérieur du corps du fœtus.

Le troisième mois lunaire :

Ce troisième mois marque le début de la phase liée à l'élément feu. Le rythme cardiaque de l'embryon devient perceptible, c'est le méridien de l'enveloppe du cœur qui va le nourrir durant ce troisième mois. On évitera les visions de scènes violentes. Côté alimentation, on évitera les saveurs piquantes (poivre, piment, oignon, ail, moutarde, gingembre) et acides (vinaigre, condiments, jus d'orange, tomates, yaourt).

Le quatrième mois lunaire :

Le quatrième mois lunaire est lui aussi régi par l'élément feu et la communication entre ce que l'on appelle les trois foyers qui sont trois zones énergétiques du corps. On conseille ici de manger du riz et des potages de poissons ou de poulet pour tonifier la rate et le pancréas.

Le cinquième mois lunaire :

Ce cinquième mois fait basculer la grossesse dans la phase régie par l'élément terre et est consacré à la rate. Les quatre membres du fœtus sont terminés, la croissance ralentit et il commence à donner des coups de pied. À ce moment de la grossesse, il est très important de prendre soin de son sommeil pour garantir la mise en place harmonieuse de la première partie cérébrale. On pourra consommer les cinq saveurs en privilégiant un peu plus la saveur douce en optant par exemple pour de l'orge, du maïs, du quinoa et du riz.

Le sixième mois lunaire :

Toujours régi par l'élément de la terre, le sixième mois lunaire est aussi régi par l'estomac. On conseille ici de sortir à la campagne, de libérer son regard vers de grands espaces en effectuant de courts voyages. On pourra en profiter pour consommer de la perdrix, du faisan, du lièvre, du lapin, du sanglier et du chevreuil.

Le septième mois lunaire :

La phase de l'élément métal commence lors de ce septième mois qui est régi par le poumon. Il s'y passe la maturation du système nerveux. On cherchera ici à nourrir les os et les tendons en consommant du riz et des légumineuses comme des lentilles et du soja rouge ou vert. On fera particulièrement attention au froid et à avoir un sommeil paisible et prolongé.

Le huitième mois lunaire :

Ce huitième mois est toujours régi par l'élément métal et l'organe qui lui est associé est le gros intestin. La peau se termine, le cœur s'harmonise, la respiration s'apaise, les os du crâne sont mous, la peau est moins ridée et les graisses sous-cutanées s'accumulent. On prêtera particulièrement attention à sa propre respiration en pratiquant des exercices de méditation pour tranquilliser sa conscience et régulariser son souffle.

Le neuvième mois lunaire :

Le neuvième mois lunaire fait passer la grossesse dans la dernière phase avec l'élément eau, il est régi par le rein. Les graisses sous-cutanées continuent de s'accumuler, les frontières énergétiques du fœtus sont fermement établies et les ongles poussent. On privilégiera les saveurs douces comme les carottes, les courges, la laitue, la mâche, l'orge, le riz, le maïs, la pomme, la poire, le raisin et le kaki. Il faudra éviter les vêtements au contact froid et proscrire le linge humide.

Le dixième mois lunaire :

Dans ce dernier mois lunaire régi par la vessie, on évitera les aliments de nature trop chaude ainsi que les aliments trop salés comme le soja, le miso, les algues et les olives. On évitera également les lieux frais.

En somme, prendre soin de sa grossesse selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise nécessite une attention accrue à ses activités et son alimentation, c'est pourquoi être accompagné par un praticien permettra de répondre à tous les doutes qui pourraient apparaître, mais aussi de bénéficier d'un accompagnement personnalisé.

Par Julien Moreau, praticien en médecine traditionnelle chinoise, certifié et validé du réseau Medoucine.