/ Psycho

Trac ou pas trac ? La sophrologie vous aide pour prendre la parole en public

Lorsque l’on doit prendre la parole en public, il est courant de ressentir du trac juste avant sa prestation. Mais comment ne pas se laisser envahir ? Peut-on apprendre à gérer le trac ? Aurélie Baquet, sophrologue du réseau Médoucine, nous explique de quelle façon la sophrologie peut aider dans la préparation d’une prise de parole en public.

Qu’est-ce que le trac ?

Dans une situation de prise de parole en public, il n’est pas rare d’avoir des appréhensions naturelles et légitimes qui seront plus ou moins fortes selon le tempérament de la personne en face d’une telle situation.

Ce type de stress s’appelle le trac. Il peut se manifester juste avant l’événement, mais peut aussi être anticipé dans l’attente du jour J et peut polluer la vie quotidienne jusqu’à ce que la prise de parole en public soit passée. Pour réussir sa prestation et pour apprendre à gérer ce trac, la sophrologie propose plusieurs solutions.

La sophrologie pour s’accommoder du trac

En préparation d’une prise de parole en public, pour gérer le trac et soigner sa prestation, la sophrologie propose des outils simples à bases d’exercices.

Ces derniers permettront d’apprendre à gérer le stress, revenir au calme pour être en pleine possession de ses moyens et reprendre confiance en soi. Le but sera de véritablement revenir à soi en se posant des questions telles que « qu’est ce que je dois faire ? » , « quel est mon objectif ? », en somme : rationaliser. Car le cœur du problème est ici, dans l’attente de l’événement, les scénarios catastrophes tournent dans notre tête et ne font qu’alimenter le trac. La sophrologie permet de stopper ce mécanisme. L’idée sera de reconnaître le stress afin de le maîtriser en l’accueillant plutôt qu’en luttant. En effet, le fait de lutter sera particulièrement éprouvant et peu efficace. Le risque de se laisser déborder, c’est le blocage, et ce que l’on souhaite éviter à tout prix en se préparant.

Pour ce faire, on travaillera sur la respiration qui permettra de se calmer, mais aussi de soigner son élocution. Par exemple, pour chasser les tensions, on inspirera par le nez, on retiendra sa respiration en contractant tous les muscles de son corps et on soufflera doucement par la bouche en relâchant les muscles pour amener la détente dans le corps. Le travail reposera également sur les bonnes postures en prêtant particulièrement attention à ses points d’appui. On pourra également pratiquer des exercices de préparation mentale à l’événement pour se mettre dans des conditions positives et ainsi chasser les pensées parasites.

En somme, le but d’un travail de préparation avec la sophrologie permettra de préparer l’événement en apprenant à se détendre, mais aussi en possédant les outils nécessaires pour calmer le trac une fois seul le jour J. Calme, concentration et confiance seront les maîtres-mots de cette préparation pour dépasser la peur et peut-être découvrir le plaisir d’émettre un message et d’être à l’écoute des réactions de son auditoire, mais aussi le plaisir d’avoir réussi ce challenge !

Par Aurélie Baquet, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.

RESERVEZ UNE SEANCE


Découvrez également :