/ Pratiques et thérapies

Peur des autres, peur de moi : brisez vos angoisses

L'agoraphobie, la peur des autres, la peur de soi face aux autres sont des angoisses terrifiantes pour ceux qui en souffrent au quotidien. Elles peuvent se révéler véritablement handicapantes. Découvrez les clés pour les identifier et les gérer avec notre sophrologue Anna Bavencoffe

Par Anna Bavencoffe, sophrologue certifiée et validée du réseau Medoucine

Une angoisse terrifiante


On dit de vous que vous êtes un peu nerveux, mais ces derniers temps vous avez commencé à éviter certains lieux. Ce n’est pas la foule qui vous panique, mais le fait qu’elle vous empêche d’être libre : libre de sortir, libre d’être vous-même, libre de perdre le contrôle. Et c’est la panique.

Dès les premiers symptômes de l’angoisse, que vous reconnaissez maintenant, vous sentez la peur vous envahir jusqu’à votre point de rupture : votre température interne augmente, des rougeurs apparaissent, votre cœur s’emballe, peut-être tremblez-vous, ou bien vous est-il déjà arrivé de vous évanouir ou de vouloir mettre votre vie en danger.

Alors pour éviter que la situation ne dégénère, vous fuyez, préférant laisser vos courses sur place au supermarché, passer du temps aux toilettes tandis que vos amis vous attendent à une table de restaurant, ou bien encore empruntez-vous la voie d’urgence et prenez la première sortie sur l’autoroute.

Ces situations sont devenues votre obsession,  vous empêchant de vivre. Peut-être même que ces montées de panique vous empêchent d’avoir un travail, de sortir de chez vous, de voir vos amis, votre famille. Pourtant vous aussi, « avant » vous étiez « normal », vous ne calculiez pas combien de personnes vous séparent de la sortie de secours, peut-être que le regard des autres vous dérangeait déjà, mais pas à ce point. Aujourd’hui, c’est devenu un enfer.

Comment sortir de ce cercle vicieux ?


Avez-vous remarqué que plus vous essayiez de contrôler la situation, plus elle empirait et vous angoissait ? Est-ce que pour autant vous devez accepter de paniquer devant les autres, d’avoir honte de ce corps qui ne répond plus normalement, qui transpire vos peurs ? Oui et non. C’est la peur d’avoir peur qui crée cette montée d’anxiété : un dérèglement émotionnel appelé agoraphobie.

Comment faire pour me libérer de la peur ?


La première chose à faire sera d’apprendre à ne plus avoir peur des premiers symptômes de l’anxiété. La crise de panique est la conséquence d’un système de pensées qui se mettent en place à ce moment précis. Pour le modifier, je vous invite à ralentir votre respiration et à vous concentrer sur votre corps en train de se détendre. Acceptez que des symptômes d’anxiété apparaissent. Ceci atténuera la crise.

Pour faire baisser l’angoisse sous-jacente, évitez le café, l’alcool, le sucre, et apprenez à repérer tout ce qui vous stresse dans votre vie quotidienne : trop de temps sur les jeux vidéos, sur les réseaux sociaux, la compagnie de certaines personnes.

La sophrologie pour sortir de vos angoisses


Je vous conseille de prendre contact avec une sophrologue qui vous aidera à mieux gérer vos émotions au quotidien, à prendre conscience des pensées auto-destructrices et à les transformer afin de vous libérer de ces angoisses.

Considérez que cette épreuve est une belle occasion de transformer un mal-être présent en vous depuis longtemps mais qui ne s’exprimait pas et que vous en sortirez grandi, heureux et plus en phase avec vous-mêmes : votre personnalité, vos valeurs, vos rêves.

Par Anna Bavencoffe, sophrologue certifiée et validée du réseau Medoucine