Menu

Médiation équine et accompagnement émotionnel

21 septembre 2022

Quand l’animal, et le cheval en particulier, s’invite au coeur d’une séance d’accompagnement émotionnel, que se passe-t-il ? Quelle expertise a-t-il pour débloquer des situations, pour ouvrir des portes, dont nous, simples praticiens, n’avons pas toujours les clés ? Largement médiatisées de nos jours, la médiation équine ou équithérapie proposent une approche à pas feutrés au coeur de l’humain dans un respect et un éveil de l’être.

Guide gratuit

Le principe

Le concept repose sur la mise en relation de la personne accompagnée dans la gestion plus ou moins profonde de ses états émotionnels, avec un équidé et le praticien.  La médiation animale permet dans cette triangulation de placer le cheval en intermédiaire entre l’accompagné et l’accompagnant, et de fait, il instaure un nouveau système de présence tant à l’autre qu’à soi-même. 

L’apport du cheval

Le cheval, fidèle à ses origines, va se placer, de facto, en miroir de l’humain, présent à lui, présent à l’autre. Ce mode de fonctionnement lui permet depuis des lustres d’analyser, d’évaluer et d’agir dans l’instant présent pour son mieux.  À tout moment, il garde en fond de tâche la notion de sauvegarde de sa propre intégrité, tant physique qu’émotionnelle.

Dans le cadre d’une séance, il ne déroge pas et pose donc des limites immédiates, instantanées, claires et sans ambiguïté. À partir de là, le cheval a cette faculté de ramener l’humain dans l’instant présent et de le confronter à la réalité de l’instant T.  Sans jugement de l’animal sur l’aspect physique, sur les pensées ni sur l’attitude, il fait preuve d’une grande intelligence émotionnelle et invite à la connaissance de nos propres émotions.

Médiation équine et accompagnement émotionnel

Pexels

Les bienfaits

L’échange qui se met en place permet à l’accompagné de reconnaître ses propres émotions, mais aussi de s’éveiller aux autres, au cheval dans le cas présent. Au fil de la séance, l’humain est en mesure de connecter les signaux envoyés par l’animal, en réponse à sa propre posture, à son propre langage corporel. Une prise de conscience peut, à partir de là, se faire sur les notions d’action et de réaction entre deux individus : que me révèle l’autre de moi ?        Suis-je cohérent dans ma posture et dans mon langage verbal ?

La médiation équine permet également la mise en lumière des perturbations impactantes que nous rencontrons : qu’est-ce qui me « pique » ? Mais aussi d’identifier les avis que nous posons, puis les émotions qui nous cueillent au détour de notre quotidien.

Autre bénéfice, mettre l’accent sur notre façon de communiquer. Le cheval, très sensible à la graduation, à l’intensité de nos demandes, permet d’étalonner notre langage.   Dans le respect de sa noblesse, le cheval est d’abord invité, puis il faudra lui proposer, voire lui suggérer pour enfin lui demander avec assurance, telle est la teinte d’une communion harmonieuse.

Médiation équine et accompagnement émotionnel

Pexels

Mais vous, agissez-vous en prédateur par la force ou en leader par le pouvoir de votre coeur ?

 

par Roland Peuziat, praticien en thérapie manuelle et médiation équine du réseau Médoucine.

Trouvez un praticien près de chez vous sur Médoucine

À lire aussi :

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Roland Peuziat A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous