/ Pratiques et thérapies

L'hypnose comme accompagnement des enfants et adolescents surdoués

Un QI qui crève le plafond, des fulgurances intellectuelles, une curiosité insatiable… Les enfants surdoués ont de nombreuses spécificités tant au niveau intellectuel que sensible, et ils sont souvent en décalage avec un système social et scolaire qui n’est pas conçu pour eux.

Isabelle Joseph, praticienne en hypnose du réseau Medoucine, propose, grâce à son expérience (maman d’un enfant HPI), un travail d’hypnose pour les adolescents surdoués. Un outil formidable qui leur est d’une aide précieuse pour apprendre à gérer ce haut potentiel intellectuel.

Qu’est-ce qu’un surdoué ?

Ce que l’on sait aujourd’hui des surdoués sont des faits vérifiables. Il existe un test, le « WISC », établi par des psychologues spécialisés, qui permet de mesurer notamment le quotient intellectuel de l’enfant.

Le QI moyen se situe autour de 100, un enfant sera considéré d’une intelligence supérieure à partir de 115, comme HPI « haut potentiel intellectuel » à partir de 130 (ils représentent 2% de la population). Il pourra même avoir un QI dit « THPI » : très haut potentiel intellectuel, lorsqu’il dépassera les 145 (pour se situer, Einstein avait un QI de 138).

Si auparavant les enfants surdoués étaient appelés « enfants précoces », on sait aujourd’hui que ce terme ne convient pas. La précocité supposerait qu’ils aient une avance qui s’équilibrerait avec le temps, or ici, il s’agit bien d’un potentiel avec lequel on naît, et que l’on conserve une fois adulte.

Ce potentiel peut aussi ne jamais être détecté… On a tendance en effet à faire passer des tests à un élève supposé surdoué lorsqu’il rencontre des problèmes, notamment dans le milieu scolaire. Ce haut potentiel n’est donc pas toujours facile à vivre et nécessite alors un accompagnement pour aider l’enfant ou l’adolescent surdoué, qui vit souvent en décalage des normes de la société… Un accompagnement en hypnose est alors très pertinent !

La gestion des émotions

Les enfants et les adolescents surdoués souffrent souvent d’hypersensibilité émotive et affective. Ils ont besoin de beaucoup d’amour, d’écoute et de présence. Un rien pourra les toucher, les déstabiliser. Ils peuvent se montrer anxieux et stressés, plus que de raison.

L’hypnose est particulièrement adaptée pour les aider, c’est un outil très efficace de gestion des émotions. On peut, par exemple, faire un travail qui consiste à aller chercher l’émotion qui est à l’origine d’un blocage ou d’un comportement inadapté.

Pour le stress, l’hypnose permet de retrouver le calme… On peut également y adjoindre des techniques de cohérence cardiaque et de PNL (programmation neuro-linguistique).

Mais l’idéal est d’enseigner l’auto-hypnose à l’enfant ou l’adolescent surdoué, afin qu’il puisse pratiquer lui-même lorsqu’il en aura besoin, faisant de l’hypnose un outil concret pour apprendre à gérer son super cerveau !

L’intégration sociale

Les enfants et adolescents surdoués ont bien souvent un grand sens de la justice et sont à la recherche de la vérité, parfois à défaut des conventions sociales où toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire ! Ils peuvent être alors perçus comme des enfants irrespectueux, provocateurs, réfractaires… Et qui plus est, ils ne comprennent pas que l’on puisse les réprimander pour cela !

Ils ont aussi beaucoup d’humour, mais parfois comprennent mal le second degré.

Ils ont une façon très différente de voir les choses… le but est donc de leur apprendre à vivre au mieux avec de gens qui ne fonctionnent pas comme eux et qui peuvent ne pas les comprendre.

Capacités cognitives

Les capacités cognitives sont bien évidemment au cœur des caractéristiques propres aux surdoués. Ils ont une façon de réfléchir bien particulière, souvent en arborescence (une illustration de leur fonctionnement est le Mind Mapping, avec une spatialisation et une organisation en étoile des items et des concepts.)…

D’un sujet donné, ils partent dans des réflexions très poussées et s’éloignent très souvent de la demande de base… et font des hors-sujets !

Ils comprennent certes très vite, mais cela se fait souvent de manière intuitive et sans avoir besoin de méthodes ou de processus : ce sont des fulgurances intellectuelles… mais pouvoir expliquer comment ils en sont arrivés à cette conclusion leur est difficile.

Cette façon de penser et réfléchir pose problème quand on commence à demander aux élèves de démontrer le cheminement de leur réflexion pour expliquer leur résultat.

Leur mode de réflexion les faits souvent passer d’un sujet à l’autre sans que l’entourage ne comprenne comment ils en sont arrivés là. Cette réflexion en arborescence est par ailleurs très riche et très utile si on leur apprend à s’en servir.

Ils ont également une énorme curiosité, et sont insatiable d’apprentissages, ils posent donc des questions sans cesse. Certains s’intéresseront à des sujets bien particuliers, d’autres à absolument tout.

L’hypnose peut ainsi aider les enfants surdoués à explorer leurs compétences intellectuelles et à les utiliser au mieux.

L ‘hypnose permet aussi de relier les intuitions, les fulgurances, à la capacité d’expliquer et de démontrer les choses, afin d’être en corrélation avec ce qu’attend le système scolaire.

Un accompagnement spécialisé nécessaire

Enfin, les enfants surdoués peuvent parfois souffrir d’un ou plusieurs troubles « dys » : dysphasie, dyspraxie, dysorthographie, dyslexie, dysgraphie, dyscalculie, dyschronie ou dysphasie… mais les « Dys » ne sont pas forcément surdoués ! On peut aussi détecter des troubles de la concentration, des troubles d’hyper-activités…

Dans ce cas il faut faire appel à des professionnels : des psychomotriciens, des orthophonistes…

L’hypnose ne se substitue pas à ces praticiens, elle vient accompagner la prise en charge thérapeutique en aidant à la gestion des émotions et de l’hypersensibilité, au développement et à la canalisation des facultés intellectuelles et intuitives, à l’installation du lien social, à retrouver la concentration, à aider dans l’apprentissage scolaire…

N’oublions pas que l’hypnose est aussi fortement recommandable aux adultes surdoués, qui gardent cette même sensibilité et ces mêmes compétences hors-norme, dans un monde qui est peu adapté à leurs spécificités.

Par Isabelle Joseph, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.

EN SAVOIR PLUS