Menu

Les médecines douces de plus en plus plébiscitées par les français en période de COVID

8 avril 2021

Et si les médecines douces étaient une partie de la solution à la sortie de cette crise sanitaire qui impacte durement notre santé mentale et physique ?

C’est ce que tend à démontrer l’étude que nous avons réalisé avec la solution “Toluna Start” sur les conseils méthodologiques de Harris Interactive.

Les chiffres clés

13% des Français déclarent vivre cette période difficilement, 3% d’entre eux déclarent prendre des aides médicamenteuses pour réduire stress et anxiété.

56% des Français ont déjà consulté un praticien en médecine douce, et 18% ont l’intention de le faire dans les semaines ou mois à venir.

Près de 8 Français sur 10 (78%) considèrent  les médecines douces comme une réponse à leurs problèmes de stress, de fatigue et de peur ; ce sont les principaux motifs de consultation depuis le premier confinement (67%).

Un intérêt grandissant pour les médecines douces

Les besoins de consultations  ce sont intensifiés depuis le premier confinement, notamment pour motif de stress, d’anxiété et d’insomnies et de fatigue.

Découvrez l’étude complète ici.

medoucine A propos de l'auteur
2 Commentaires
  • Pascal WARNIER
    21 avril 2021 à 18 h 43 min

    Bonjour, article très intéressant. Effectivement, je confirme, les médecines douces sont de plus en plus utilisées. Mais elles sont encore réservées aux gens les plus aisés car il y a bien évidemment une notion de coût. De plus, il faut être passionné par le sujet pour ne pas lâcher au bout de quelques mois. Pour ma part, je pense qu’avec notre monde actuel trop de gens cherchent une solution-miracle plutôt que de se maintenir en bonne santé. Il faut être assidue et déterminée à ne rien lâcher, ce qui ajoute un abandon rapide.

    Merci et a bientôt

    Répondre
    • Médoucine
      22 avril 2021 à 15 h 22 min

      Merci pour votre commentaire.
      Il est vrai que le recours aux médecines douces demande d’y consacrer un petit budget, car la plupart des soins proposés ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie ou les mutuelles. Mais lorsqu’on considère que ces pratiques naturelles nous ont permis de prendre soin de notre santé, en prévention, il y a de fortes chances pour qu’on en sorte gagnant au final.
      Belle journée,

Laisser une réponse

Prendre rendez-vous