Menu

Les bienfaits de la griffe du diable, un anti-inflammatoire naturel

Propriétés de l'harpagophytum

Arthrose ? Arthrite ? Douleurs articulaires ? Découvrez l’harpagophytum, communément appelé “griffe du diable”, une solution naturelle contre la douleur, et dites adieu aux rhumatismes.

L’harpagophytum en botanique

Nom vernaculaire ou nom commun : harpagophyton, “griffe du diable”, racine de Windhoek ou “wood spider” (araignée des bois)
Nom latin : harpagophytum procumbens
Famille : pédaliacées

Étymologiquement, son nom vient du grec : harpagos signifie harpon et phytos qui veut dire plante.

La griffe du diable est une plante herbacée vivace. Ses petits fruits se collent au pelage des animaux d’où son nom de plante harpon. Originaire d’Afrique et plus précisément de la Namibie, du Botswana, de Madagascar et d’Afrique du Sud, l’harpagophytum a la particularité de pousser dans des zones incultivables. Traditionnellement, ses racines sont récoltées à la main. La partie utilisée en phytothérapie est la racine. On la consomme en tisane, gélules, comprimés, baume ou crème.

 

La griffe du diable, un anti-inflammatoire naturel pour dire adieu aux rhumatismes

D.R

Les propriétés de l’harpagophytum

L’harpagophytum contient de nombreux principes actifs dont notamment l’harpagoside, des phénols, des flavonoïdes et la vitamine B1.

Ces différents principes actifs lui confèrent de multiples propriétés qui sont reconnues au niveau scientifique et médical :

  • anti-inflammatoire, anti-douleur et anti-rhumatismale
  • cholagogue et cholérétique
Action sur les articulations

L’harpagophytum agit principalement sur les articulations en réduisant l’inflammation. Cet effet de réduction de l’inflammation fait de l’harpagophytum un puissant anti-douleur pour les articulations. Si vous souffrez de rhumatismes, l’harpagophytum sera un alliée pour diminuer vos douleurs et vos gênes. Les rhumatismes sont des douleurs des articulations,  des muscles et des ligaments. Les rhumatismes comprennent l’arthrose, l’arthrite, l’ostéoporose, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite, les maladies microcristallines et la fibromyalgie.

Action sur la digestion

Comme toutes les plantes au goût amer, l’harpagophytum agit sur la digestion et plus particulièrement sur le foie et la vésicule biliaire.
L’action cholagogue favorise la production de bile par le foie. L’action cholérétique stimule l’élimination de la bile par contraction de la vésicule biliaire. Cela permet un drainage du foie. Les toxines étant ensuite relâchées dans les intestins et éliminées par les selles. Le surplus de toxine peut se retrouver dans les articulations et alors crées des douleurs articulaires. C’est pourquoi il est important d’avoir une alimentation saine et équilibrée.

Comment utiliser la griffe du diable ?

Vous pourrez vous procurer de l’harpagophytum dans les officines et magasins spécialisés.

  • Tisane : vous pouvez associer l’harpagophytum et la prêle des champs pour son action reminéralisante . 1 gramme de plantes pour 200ml d’eau.
  • Teinture-mère : 5 à 15 gouttes à diluer dans un grand verre d’eau, 1 fois par jour, cure de 3 semaines avec pause d’1 semaine entre chaque cure.
  • Gélules ou comprimés : se référer à la notice d’utilisation pour la posologie.
  • Baume ou crème : appliquer 2 à 3 fois par jour sur les articulations douloureuses en massant assez fortement afin de faire pénétrer les principes actifs.

Les effets secondaires de la griffe du diable

Il est important de respecter les doses recommandées. En trop grandes quantités et en raison de son action spasmolytique, la griffe du diable peut entraîner des troubles digestifs (des diarrhées, des nausées, voire des vomissements). D’autres effets secondaires peuvent apparaître comme des maux de tête et des sensations de vertige.

Les contres-indications de l’harpagophytum :

Demandez l’avis de votre médecin traitant avant de prendre l’harpagophytum si :

  • Vous prenez un traitement médical
  • Vous souffrez d’une pathologie cardiaque comme l’hypertension artérielle

Si vous êtes sensibles de l’estomac et que vous prenez la griffe du diable par voie orale, pensez bien à la prendre en mangeant puisque c’est un anti-inflammatoire.

La prise de griffe du diable est à proscrire durant la grossesse, l’allaitement et en cas d’ulcère gastrique, d’ulcère duodénale et de diabète.

L’utilisation de l’harpagophytum procumbens ne remplace pas un avis médical et un traitement médical. Cet article ne se substitue pas à une consultation médicale ni un diagnostic établie par un médecin. Si vous souhaitez utiliser cette plante à des fins thérapeutiques, il est impératif de demander conseil à un professionnel de santé.

Par Elodie Guilhermet, ostéopathe certifiée et validée du réseau Medoucine

A lire aussi :

Elodie Guilhermet A propos de l'auteur

Ostéopathe D.O.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse