Menu

Emotions, d’où viennent-elles et pourquoi les ressent-on ?

Emotions, d’où viennent-elles et pourquoi les ressent-on ?

Les émotions sont un système complexe, mais de manière simple on peut les aborder comme il suit. Nous ressentons tous des émotions, elles nous entourent à n’importe quel moment de la journée.

Mais qu’est-ce qu’une émotion ?

Prenons la définition d’une émotion du dictionnaire Larousse :

  • « Trouble subit, agitation passagère causés par un sentiment vif de peur, de surprise, de joie. Réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement »

Dans les faits, une émotion donne du mouvement à notre corps, se traduit comme un réflexe et entraîne une réaction physiologique. Elle est en réaction à un élément extérieur détecté par un de nos 5 sens. Comment reconnaître nos émotions ? Par exemple, je sais que je suis triste car j’ai envie de pleurer. Je sais que je suis en colère car j’ai envie de crier et je bouillonne intérieurement.

 

Emotions, que sont-elles et pourquoi ?

D.R

Il y a toujours un déclencheur externe qui provoque cette réaction mais la cause de cette réaction est par contre à l’intérieur de nous et va dépendre de chaque individu.
En effet un même déclencheur externe ne va pas entraîner la même émotion en fonction de chacun.

Les émotions agitent le corps (respiration, accélération du rythmes cardiaque) et l’esprit. Il est facile de s’en rendre compte dans la vie de tous les jours, un groupe de personne ne réagit pas de la même manière à un même événement.

D’où viennent les émotions ?

Pour cela, expliquons quelques fondamentaux de notre cerveau. On peut dire que notre cerveau est constitué de 3 parties : le cerveau reptilien , le cerveau limbique et le cortex cérébral.

  • Le cerveau reptilien, pour faire simple, est le centre de nos instinct primitifs. C’est aussi celui de nos besoins essentiels comme se reproduire, se nourrir, boire.
  • Le cortex cérébral permet de parler, imaginer, planifier, créer. C’est la partie qui a le plus évoluée depuis son apparition.
  • Enfin le cerveau limbique est aussi appelé le cerveau émotionnel. Il nous permet de mémoriser les ressentis, d’éprouver les émotions, il englobe l’hypothalamus, l’amygdale et l’hippocampe.
    C’est le cerveau limbique qui reçoit le déclencheur externe et qui le passe  à travers le filtre des émotions.

Quelles sont les 4 émotions de bases ?

Je ne parlerais ici que des émotions de base. On peut parfois en ajouter d’autres, comme le dégoût ou la surprise.
A chaque fois que le cerveau limbique traite un événement extérieur, il va donc le passer à travers le filtre de : la joie, la peur, la colère, la tristesse.

  • La tristesse survient en réponse à une perte ou un manque quel qu’il soit, ce que l’on aimerait mais qu’on ne peut pas ou plus avoir.
  • La peur prévient d’une menace, et active notre système d’alerte. Elle informe de tout ce qui est dangereux ou perçu comme tel autour de nous.
  • La colère, est une réaction défensive qui va nous mettre en position d’attaque. Elle définit le sens de nos limites et la défense de notre personne. Ne pas confondre colère et agressivité.
  • La joie survient lorsque nos besoins sont assouvis, en général c’est aussi une émotion qui entraîne du partage.

Certaines de ces émotions peuvent être qualifiées d’agréables et d’autres d’émotions toxiques. Mais toutes ont une réelle fonction.

DR

A quoi servent-elle ?

Elles servent à deux choses importantes :

  • Mettre en route une alerte : la peur veut dire qu’on est face à un danger, il faut alors réagir soit en le combattant, soit en le fuyant et c’est fondamental pour notre survie.
    La joie arrive lorsqu’on se sent heureux et elle entraîne un bonne dynamique. Cela se traduit aussi par une excellente énergie dans notre corps.
  • Informer de ce qui est important et compte vraiment pour nous.

On ne peut pas vivre sans émotions, elles sont nécessaires à notre développement. Imaginez qu’on ne reconnaisse pas ce qui est dangereux pour nous, nos besoins, il serait bien difficile de vivre.

Pourquoi parfois cela dysfonctionne ?

Il est important de savoir décrypter les émotions et ce qu’elles nous indiquent.
Notre éducation, la pression sociale, peuvent par exemple nous empêcher de ressentir ou d’écouter nos émotions. Celle-ci sont parfois considérées comme non conforme ou connotées de faiblesse.
Elles peuvent aussi cacher une autre émotion plus « conforme et acceptée ». Par exemple, la tristesse due à une rupture amoureuse peut cacher une colère contre son ex-conjoint ou une peur de vivre seul. Mais si cette personne n’est pas à l’aise avec la colère elle va s’enfermer dans la tristesse et cela empêche le processus nécessaire d’acceptation de la situation.

En analyse transactionnelle, le Dr. Eric Berne parle de racket des émotions avec une émotion qui est utilisée en lieu est place de l’émotion qui serait plus adaptée. On observe aussi un phénomène d’accumulation d’émotions non vécues et qui, lorsque le « vase est plein », va littéralement se déverser sur la première personne venue.

Et au quotidien, comment se manifestent les émotions ?

Il est nécessaire de :

  • Savoir reconnaître et identifier nos émotions
  • Les utiliser et les exprimer au fur est à mesure qu’elles sont ressenties
  • Les exprimer de manière adéquate
    Lorsque certaines émotions sont disproportionnées par rapport à l’événement vécue, cela peut cacher un dysfonctionnement. Cela peut être une réactivation de situations anciennes où l’émotion n’a pas été justement exprimée.
    C’est dans ce cas qu’un accompagnement psychologique professionnel peut être utile.

Cet accompagnement permet de :

  • Comprendre ses émotions, le message associé.
  • Repérer les situations passées, accumulées, non résolues et pénalisantes au quotidien.
    Car sinon l’émotion ne joue plus son rôle de signal d’alerte mais peut nous maintenir dans des situations désagréables et parfois pathologiques.

Cet accompagnement peut réellement permettre de retrouver une sérénité et une liberté au quotidien.

Par Emile Reyes, psycho praticien certifié et validé par le réseau Medoucine.

A lire aussi :

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Emile Reyes A propos de l'auteur

Praticien en relation d'aide, j'accompagne adultes enfants et adolescents.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse