Menu

Cure de jus, tout savoir sur cette tendance

10 novembre 2022

Détoxification de l’organisme, amélioration de la digestion, regain d’énergie, beauté de la peau, perte de poids, booster d’immunité, bien-être général… Tout droit venues des US, la tendance « juicy » s’est imposée en France pour devenir un véritable phénomène de mode ! Les cures de jus semblent être la réponse idéale au besoin croissant de mieux-être et de santé au naturel de notre monde moderne. Mais avant de vous lancer dans l’aventure, et face à la multitude d’offres, ne voudriez-vous pas tout savoir sur cette tendance ?

Qu’est-ce qu’une cure de jus ?

J’ai toujours consommé du jus de carottes, même au temps où l’extracteur à jus n’existait pas. Mais la première fois que j’ai entendu parler des cures de jus, c’était lors de mon premier jeûne thérapeutique à la Clinique Buchinger. Référence mondiale, le jeûne se pratique là-bas sous surveillance médicale et apport de jus.

Une cure de jus est une période déterminée, en général de quelques jours, au cours de laquelle vous consommez des jus. Soit de façon exclusive, en dehors de toute alimentation. Soit en accompagnement d’une alimentation saine et équilibrée. La cure de jus est souvent présentée comme l’alliée d’une reprise d’habitudes saines, un temps pour prendre soin de soi en pleine conscience.

Crise écologique : accompagner l'éco-anxiété grâce à la sophrologie

Pexels

Pourquoi faire une cure de jus ?

Nos modes de vies modernes altèrent notre énergie vitale, notre système digestif, notre bien-être et notre santé en général. Ils favorisent l’encrassement de l’organisme, son acidification et son dysfonctionnement. Alimentation dénaturée, stress chronique, sédentarité, pollution, hyperconnexion, dégradation de la chaîne alimentaire …

Le but d’une cure de jus ? Mettre son système digestif au repos, relancer les organes d’élimination, faire le plein de vitalité, se reminéraliser, préserver ou rétablir l’équilibre, booster son immunité, mais aussi avoir une mine éclatante !

Comment ? En apportant à l’organisme une dose de précieux micro nutriments hautement et directement assimilables. Chlorophylle, enzymes, vitamines, minéraux, oligoéléments, phyto-nutriments, antioxydants. Une richesse en atomes et molécules au volume microscopique biocompatibles avec nos cellules ! Issus des végétaux frais pressés à froid, ils optimisent les processus de purification de l’organisme et de régénérescence cellulaire.

Cure de jus, tout savoir sur cette tendance

Pexels

La cure de jus en pratique ?

Lorsqu’on s’intéresse aux différentes offres disponibles sur le marché, les principaux acteurs proposent des cures dont voici les caractéristiques :

  • Durée : 1 à 7 jours.
  • Quantité : en moyenne 4 à 6 jus par jour de 500 ml.
  • En substitution ou en accompagnement d’une alimentation saine.
  • Pression à froid, sans pasteurisation.
  • Technologie haute pression HPP pour certains. Une méthode qui élimine les bactéries et augmente le temps de conservation.
  • Mélange de fruits et légumes.
  • Certains jus sont enrichis en superfoods, laits végétaux, épices, eau de coco.
  • Objectifs : détox, énergie, reminéralisation, ventre plat, minceur…
  • Des conseils associés aux cures : alimentation, boissons sans caféine et théine, boire beaucoup d’eau pure…

Bien que de nombreuses vertus annoncées soient réelles concernant les jus de légumes frais réalisés à la maison, les cures de jus proposées sur le marché ne sont pas à pratiquer à la légère !

Cure de jus, tout savoir sur cette tendance

Pexels

Cures de jus : vigilance sur la liste des ingrédients

À l’origine des cures de jus, le docteur Norman Walker. Il consacre sa vie aux recherches sur la longévité et la santé suite à la découverte de la valeur thérapeutique des jus frais, véritables réserves de micronutriments biodisponibles. Il est l’inventeur de l’extracteur à jus en 1930.

Le docteur Walker conseille certains fruits uniquement dans des cas bien précis. Les agrumes ne seront à consommer qu’en cas de fièvre, le citron chaud qu’en cas d’indigestion. Pour le quotidien et pour les cures, il s’agit à 100% de jus de légumes !

Or, pour plaire au palais, toutes les cures de jus proposées sont composées de fruits et autres ingrédients savoureux, en plus ou moins grande quantité. Fruits hors saison, fruits exotiques, agrumes, dattes… Un combo catastrophique pour votre glycémie ! Un fruit doit être consommé entre les repas entier avec sa pulpe et mastiqué lentement. Une fois pressé, l’index glycémique du fruit flambe, il provoque les mêmes réactions physiologique que le sucre !

Sachant que vous devez consommer 4 à 6 fois par jour des doses de 500 ml, bonjour les dégâts !

Cure de jus, tout savoir sur cette tendance

Pexels

Cure de jus : effets rebonds

La décision de pratiquer une cure de jus en substitution de l’alimentation sur plusieurs jours n’est pas anodine. Dans le cas des cures citées, elles apportent beaucoup trop de sucres. Elles provoquent des pics de glycémie à répétition. Une véritable agression métabolique face à laquelle l’organisme réagit par sécrétion proportionnelle d’insuline pour ramener la glycémie à la normale. Ce phénomène favorise le stockage des graisses et attise l’appétit.

Dans le cas où elles seraient réalisées à la maison exclusivement à base de légumes biologiques de saison, elles se rapprochent physiologiquement à un jeûne. La privation de l’ensemble des nutriments essentiels tels que les acides aminés et les acides gras, va entrainer une perte de poids illusoire et des carences. Comme avec tous les régimes restrictifs. En dehors d’un cadre médicalisé, je déconseille également ces cures de jus de plusieurs jours.

Par ailleurs, lors d’une telle cure, le corps décharge davantage de toxines qu’à l’ordinaire. Si la cure n’est pas accompagnée par un drainage adapté, cela peut être pire que de ne pas faire de cure.

Cure de jus, tout savoir sur cette tendance

Pexels

Comment bénéficier pleinement du pouvoir des jus ?

Les jus de légumes frais à l’extracteur possèdent des supers pouvoirs revitalisants. Mais mettons-y un peu de bon sens et de logique en respectant la physiologie pour une santé durable. Plutôt qu’en cure, intégrez-les dans vos habitudes alimentaires ! En apéritif, au petit-déjeuner…  Pour les adeptes des cures, pratiquez plutôt le jeûne intermittent en remplaçant le dîner par un grand jus de légumes. Consommé 3 heures avant le coucher, il va optimiser le renouvellement cellulaire. Pour un sans faute :

  • Réalisez vos jus minute, ne pas en préparer à l’avance.
  • Avoir un bon extracteur : il préserve les précieux micro nutriments, contrairement à une centrifugeuse.
  • Sourcing : légumes frais et biologiques de saison, si possible locaux. Pour les débutants, un quart de pomme.
  • Consommez le jus rapidement après sa préparation, les éléments vitaux s’altèrent très rapidement.
  • Consommez le jus sur un estomac vide en prenant le temps de l’ensaliver.
  • Astuce : pour booster l’assimilation des vitamines, ajoutez une cuillère d’huile de noix ou cameline !

 

par Déborah Passuti, praticienne en naturopathie du réseau Médoucine.

Trouvez un praticien en naturopathie près de chez vous sur Médoucine

À lire aussi :

 

Notez cet article !
Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Déborah Passuti A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous