Menu

Apports de la réflexologie occidentale dans la gestion du stress

La réflexologie est une méthode de stimulation de zones de réflexes situées notamment sous les pieds, dans les mains, sur le visage et le crâne. Chacune de ces zones est en relation avec une partie précise du corps (chaîne musculaire, colonne vertébrale, organes…). Une action sur chacune de ces zones réflexes permet d’agir à distance sur l’ensemble du corps. Marc, réflexologue à Lyon nous en dit plus sur cette pratique multi-millénaire.

Les origines de la réflexologie

Il existe d’autres écoles de réflexologie : notamment celles faisant référence à la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Personnellement je me situe dans l’approche dite “occidentale” qui s’appuie sur le système nerveux central et le système hormonal, et considère que la stimulation des zones réflexes permet une action à distance sur les parties du corps qui correspondent à ces zones, par l’intermédiaire de ces deux systèmes complémentaires. Cette approche vise aussi bien à détendre une personne anxieuse ou à apaiser des tensions douloureuses, qu’à faciliter l’atténuation, voire la disparition de troubles fonctionnels générés par un stress nocif (intensif, persistant). Il ne s’agit pas d’un acte médical ou paramédical. Par contre la réflexologie occidentale peut, en accord avec le médecin, accompagner un traitement médical et permettre à la personne de mieux supporter un traitement lourd.

Réflexologie et gestion du stress ?

La réflexologie est particulièrement adaptée à la gestion du stress. Elle permet d’abord de diminuer l’état de stress par une détente générale et une relaxation profonde. La méthode à laquelle j’ai été formé (*), préconise de consacrer les premières séances à la relaxation. Les suivantes pourront compléter la séquence “relaxation” par un travail personnalisé sur des zones plus spécifiquement en rapport avec le(s) trouble(s) qu’un état de stress prolongé a pu provoquer, comme par exemple : trouble du sommeil, digestion, maux de tête ou de dos, etc. Mais souvent, surtout si la démarche est entreprise suffisamment tôt, quelques séances axées sur la relaxation permettent de soulager efficacement. Petit rappel sur le stress Un stress momentané, passager, est une alerte bénéfique prévenant d’un danger (par exemple : l’arrivée rapide d’un véhicule) et préparant le corps à réagir pour se protéger (éviter la voiture, fuir devant un éboulement, voire se défendre d’un agresseur). C’est la persistance dans le temps d’un “état” de stress devenu nocif et sans réelle urgence qui finit par épuiser le corps et ses réserves de défenses immunitaires, avec de fortes répercussions émotionnelles et mentales. Alors survient une phase difficile à traiter et vraiment dangereuse pour la santé (dépressions, perte de l’estime de soi, etc…) L’engagement au plus tôt d’une série de séances de réflexologie “pieds-mains-visage/crâne” est un outil préventif précieux avant d’être un accompagnement vers le rétablissement des équilibres internes rompus.

webinaire medoucine

(*) : Ecole d’Elisabeth Breton, premier centre de formation en réflexologie inscrit au “Répertoire National des Certifications Professionnelles” ( RNCP).

Par Marc Oudart, réflexologue certifié et validé par le réseau Medoucine.

Guide gratuit
Marc OUDART A propos de l'auteur

Thérapeute en réflexologie

Aucun commentaire
    Laisser une réponse