Menu

Allergies aux pollens : quelles solutions ?

13 mars 2023

Les allergies saisonnières représentent la plus grosse proportion des allergies respiratoires, avec une augmentation conséquente ces dernières années. Avec leur lot de symptômes : écoulement nasal, larmoiements, éternuements, démangeaisons, asthme… Elles peuvent gâcher le plaisir d’être au contact de la nature, notamment au printemps avec une majorité d’arbres en pleine pollinisation.

Il existe des méthodes allopathiques de désensibilisation ou des traitements qui diminuent les effets de l’histamine, cette substance inflammatoire qui est libérée en grande quantité lors de la réaction allergique. C’est le médecin allergologue qui pourra diagnostiquer une allergie et proposer un tel traitement.

De son côté, la naturopathie offre un panel de solutions pour soulager les allergies, mais aussi pour renforcer l’organisme.  Sans se contenter de calmer les symptômes, l’approche naturopathique cherche toujours à les expliquer pour revenir à la source.

Qu’est-ce qu’une allergie ?

La manifestation allergique est une hyper-réactivité de l’organisme qui essai d’évacuer ses toxines. C’est une problématique de surcharges. On considère aujourd’hui que c’est l’intestin grêle enflammé qui devient poreux (on parle de perméabilité intestinale). L’intestin fragilisé laisse passer à travers sa paroi des molécules de dégradations des aliments qui ne devraient pas passer en temps normal. Ces molécules passent ainsi dans le sang qui ne les reconnaît pas, les stocke où il peut et tente de les évacuer d’une façon ou d’une autre. 

Allergies aux pollens : quelles solutions ?

Pexels

Quelles solutions naturopathiques?

La naturopathie pourra apporter une aide préventive en matière d’hygiène de vie et d’alimentation. Elle propose aussi le soutien de plantes sous différentes formes. Avec l’alimentation, on cherchera à augmenter la vitalité générale, mais aussi à prendre soin du microbiote intestinal, essentiel pour la bonne santé de la paroi intestinale.

La naturopathie a des ressources très efficaces pour prévenir et soulager les allergies aux pollens. En allégeant les surcharges avec une alimentation la plus naturelle et équilibrée possible, elle prend soin du microbiote, qui est la clé d’un intestin performant. L’hygiène de vie et le recours aux plantes et compléments alimentaires contribueront aussi à maintenir ou retrouver une immunité performante.

Pour se préserver des allergies, on favorisera :

  •  Les fruits et légumes de saison, bio de préférence, car les pesticides participent à la perméabilité intestinale. Les légumes amères qui drainent le foie : artichaut, radis noir, roquette, pissenlit…
  • Les aliments riches en oméga 3 (anti-inflammatoire) : petits poissons gras, noix, huiles de lin, colza, cameline, chanvre…
  • Les probiotiques naturels : légumes lacto-fermentés, kéfir de fruits, kombucha
  • Les graines germées
  • L’hydratation en buvant au moins 1,5L d’eau par jour
  • Les mono-diètes ou les différents jeûnes pour laisser les intestins au repos

 

On évitera :

  • Les aliments qui ont tendance à entretenir l’inflammation comme les aliments industriels, les produits laitiers, le gluten, le sucre, les céréales raffinées.
  • Ceux qui sont riches en molécules favorisant la libération d’histamine : charcuterie, fromages fermentés, poissons fumés, chocolat, alcool…

 

Côté hygiène de vie, on pourra agir aussi :

  • Pratiquer une douche nasale (Lota) et se laver les cheveux chaque soir pour éliminer un maximum de pollen
  • Aérer la maison de préférence avant le lever et après le coucher du soleil
  • Faire sécher le linge à l’intérieur
  • Pour les balades, éviter les jours de grands vents
  • Surveiller le calendrier des pollens
  • Se promener et aérer la maison après la pluie, car les pollens sont plaqués au sol et en plus on profite des merveilleux ions négatifs
  • Éviter tout ce qui pourra aggraver les symptômes : fumée de cigarette, produits chimiques ménagers et de bricolage, bougies, encens..
  • Pratiquer un exercice physique régulier pour inciter à drainer les toxines
  • Gérer son stress : la cohérence cardiaque est une méthode respiratoire simple et gratuite pour réguler son rythme cardiaque et donc calmer son système nerveux

 

En compléments alimentaires (sur les conseils d’un praticien en naturopathie) :

  • L’ortie, le plantain lancéolé, le desmonium, le romarin, la sauge, la mélisse
  • Les bourgeons de viorne lanthane, cassis, aulne glutineux, charme, hêtre ou églantier
  • La quercétine, un flavonoïde qui réduit la production d’histamine
  • Les vitamines D et C

 

par Marie-Alice Roux, praticienne en naturopathie et conseillère en Fleurs de Bach du réseau Médoucine.

Trouvez un praticien en naturopathie près de chez vous sur Médoucine

À lire aussi :

Notez cet article !
Marie-Alice Roux A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous