Blog medecine douce

5 idées pour devenir éco-responsable dans sa salle de bain !


5 idées pour devenir éco-responsable dans sa salle de bain !

Les pots s'empilent, plus de place sur les étagères, on aimerait bien éviter le gaspillage, économiser l'eau, être dans une démarche plus éthique et écologique quant à nos usages du quotidien et à commencer dès le réveil dans sa salle de bain ! La préservation de notre planète, une utilisation plus intelligente de nos ressources commencent par des actions individuelles. Rappelons-le, la conscience collective n'est autre que la somme de nos consciences individuelles. Si les Hommes décident de consommer autrement, les entreprises, les chercheurs, les scientifiques chercheront des moyens pour s'adapter à ce nouvel équilibre que nous recherchons entre les besoins et les désirs des Hommes et le respect de la nature, de notre espace environnant. Le changement ne vient pas de l'extérieur. Il vient de l'intérieur, de soi et a un impact et une influence direct sur l'extérieur.

Alors on est allé chercher des idées, des astuces de petits gestes simples à adopter dans son quotidien pour être la nouvelle Wonder Woman, le nouveau Batman de l'éco-responsabilité !

En réduisant les déchets

Il existe maintenant des marques proposant des écorecharges : Yves Rocher, L'Occitane, Palmolive, Garancia, le groupe LVMH, Cha Ling... Et des produits ressourçables avec des sources à parfums qui permettent de remplir son flacon dès qu'il est vide comme fut le premier à l'imaginer Thierry Mugler. Préférez ensuite des marques qui adoptent des emballages entièrement recyclables. Bien souvent, elles le revendiquent sur leurs emballages pour que vous soyez au courant car c'est devenu aussi un élément marketing. Vous avez aussi l'option sans emballage comme la marque Lamazuna, engagée zéro déchet.

Mais attention, à quoi bon acheter un soin labellisé développement durable, emballage 100% recyclable si c'est pour le commander à l'autre bout du monde ? L'empreinte carbone de l'expédition de vos produits est pire. C'est ce qu'on appelle l'empreinte cachée ! Essayez de vous approvisionner local, en France. Il se trouve que les herboristes, les parfumeurs, les apothicaires et artisans savonniers se refont de nouveau une place dans nos rues.

En jetant moins

Beaucoup se retrouvent avec une dizaine de crèmes dans leurs placards. Pensez à faire le tri. Les crèmes et sérums se gardent entre 6 et 12 mois. Vous pouvez jeter toutes celles qui ont dépassé cette date mais surtout, identifiez une routine beauté, une routine soin qui vous va bien et ne pas vous faire avoir par tous les beaux discours des crèmes miracles qui font que vous vous retrouvez avec une pile de crèmes sur les bras. Achetez seulement le nécessaire, consommez votre produit en entier si celui-ci vous convient avant d'en tester un nouveau. Vous pouvez ensuite rapporter vos déchets cosmétiques entamés ou non chez Marionnaud qui les recycle mais également vos bouteilles vides de parfums chez Sephora par exemple qui les consigne.

En sachant trier

Où jeter ses vernis, ses tubes en plastique, son mascara, sa bouteille de déodorant et toute sa ribambelle de produits ? L'Oréal a créé en 2013 un site trionsenbeaute.fr qui vous permet de savoir dans quelle poubelle jeter vos produits. Allez jeter un oeil !

En changeant ses habitudes

On nous le répète souvent mais un petit rappel s'impose : Les douches plutôt que les bains ! De penser également à stopper l'eau lorsqu'on se savonne ou lorsqu'on se brosse les dents. Vous pouvez aussi et c'est d'ailleurs jugé plus efficace de se démaquiller avec les doigts. Sinon, adoptez plutôt des éponges lavables, des disques lavables réalisés en coton bio, bambou ou une autre fibre végétale que vous pouvez laver à la main ou en machine à laver ensuite. Remplacez ensuite le coton-tige par un oriculi en bambou ou en métal et enfin utilisez des brosses à dents à tête rechargeable et les pinceaux en poils naturels.

En consommant moins d'eau

Vous en avez sûrement entendu parler, Lush en a été le précurseur des fameux cosmétiques"secs"! Les savons, les gels douche, les shampoings, les exfoliants en poudre secs ou solides, les masques en stick... Bref, vous pouvez tester maintenant tout un tas de produits cosmétiques sans emballages ! Une barre de shampoing chez Lamazuna équivaut à deux flacons de 150 ml. Il existe même des parfums en stick ! Allez donc faire un petit tour sur votre moteur de recherche préféré pour voir ces petites nouveautés.

Il existe maintenant de nombreuses façons d'être plus eco-responsable dans sa salle de bain ! Commencez par faire le tri. Faites ensuite une analyse de votre type de peau, de cheveux pour connaître les produits qui vous iront le mieux (et prenez plusieurs avis avant d'acheter). Ensuite, achetez simplement le nécessaire en faisant attention à l'empreinte carbone, aux emballages utilisés pour ce produit (à sa composition aussi, écologique pour la planète mais aussi écologique pour vous).

à€ vous de jouer !

Elise

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible