Menu

5 astuces pour désamorcer un conflit dans le couple

27 avril 2022

Dans un couple, le conflit est loin d’être rare, mais s’il se fait trop présent, il peut être intéressant de disposer des bonnes astuces pour le désamorcer et trouver d’autres moyens de communiquer ! Voici donc 5 conseils pour désamorcer le conflit dans un couple !

Le conflit c’est quoi ?

Le CNRTL définit le conflit comme un « choc, heurt, se produisant lorsque des éléments, des forces antagonistes, entrent en contact et cherchent à s’évincer réciproquement ». Ainsi, la notion de conflit fait référence à l’aspect violent de l’opposition entre deux personnes.

La communication permet un signalement et un rapprochement, ce que le couple souhaite valoriser, alors que le conflit crée l’éloignement. Donc le conflit renforce ainsi la sensation de ne pas être soutenu. Il est important de distinguer le désaccord du conflit : être en désaccord nous fait grandir et permet au couple d’évoluer.

5 astuces pour désamorcer un conflit dans le couple

Pexels

Comprendre les composantes du lien pour favoriser la communication

Afin de solliciter un soutien interpersonnel de manière adéquate, il convient de prendre en compte quatre composantes du lien :

  • Les règles
  • Les besoins
  • Les attentes
  • La disponibilité

Les règles

Les règles ne sont pas forcément claires pour les deux partenaires. Pour qu’une règle définisse le fonctionnement d’un couple elle doit être connue et acceptée par les deux partenaires. Si les deux partenaires n’expriment pas clairement les règles qui sous-tendent spécifiquement leur définition de la relation, le quiproquo est vite arrivé.

La disponibilité

Une autre composante importante est celle de la disponibilité. Vivre en couple, sous le même toit, peut avoir l’effet d’effacer les limites entre chacun.e et de rendre flou les disponibilités de chacun.e. Il est fondamental d’accorder la liberté de choix à la personne à laquelle on sollicite un soutien. Iel peut être indisponible soit parce qu’iel ne peut pas (physiquement, mentalement, psychiquement) soit parce qu’iel ne veut pas. La proximité ne détermine pas la disponibilité.

Les besoins et les attentes

Un besoin est toujours légitime et ne peut être remis en question. Seule l’attente qui en découle est négociable. L’attente est la manière concrète dont on veut que notre besoin soit satisfait.

Garder en soi ses besoins et ses attentes augmente le risque de construire des attentes inadéquates ou de mal les formuler. Vous risquez alors de maintenir la croyance que l’on ne vous écoute pas, ne fait pas attention à vous etc. De plus, si vous ne vous exprimez pas, il n’est pas possible de déterminer où sont les attentes de chacun, or nos attentes non réciproques ou irréalistes participent à la création du conflit.

La place des émotions dans la communication

Les émotions ne sont pas une part du lien en soi, elles sont le langage qui nous permet de connaître le besoin que l’on veut communiquer. Elles appartiennent plus à notre vécu intrinsèque du lien. Nous pouvons exprimer nos émotions à notre partenaire en prenant soin de traduire ce qu’elles signifient. Retenez qu’il est fondamental de faciliter à votre partenaire la compréhension de ce que vous êtes et de ce que vous voulez.

5 astuces pour désamorcer un conflit dans le couple

Pexels

Cinq astuces pour désamorcer le conflit

Comme nous l’avons établi plus haut, vous conviendrez qu’avant toute chose il est important de s’assurer que les règles sont claires et définies entre vous et votre partenaire. Cela contribue à prévenir de futures altercations. Ensuite, si vous ressentez que vos besoins sont insatisfaits dans la relation, il est très important de l’exprimer en vous assurant de la disponibilité de votre partenaire avant d’avoir cette conversation. Vous pouvez aussi exprimer à votre partenaire qu’il est possible que l’émotion s’exprime au fil de votre échange, n’hésitez pas à lui traduire ce que vos larmes ou votre irritation signifient.

Maintenant que vous avez une idée plus claire des composantes du lien, il peut arriver cependant qu’un conflit arrive sans préparation, c’est à ce moment qu’il est important de se rappeler ces 5 astuces.

Vous ou votre partenaire peut se retirer du conflit à tout moment

Vous exprimez ainsi que vous n’êtes pas disponible pour le moment. Cela se fera en définissant ensemble un moment opportun pour échanger. Il ne s’agit pas d’une fuite.

Parler en Je

Afin de toujours vous exprimer en votre nom propre.

Exprimer clairement vos besoins

Éloignez vous de l’accusation et préférez cela : « lorsqu’il se passe cela, je me sens comme ceci… si tu es d’accord j’aimerais cela… », « afin de combler mon besoin de… j’attends de toi que… ». Attention, lorsque vous évoquez une attente, il s’agit d’une affirmation mais elle ne peut être mise à l’état de règle que si votre partenaire y consent entièrement.

Éviter les mots tels que toujours, jamais

Cela vient bloquer l’échange, ils viennent définir une vérité générale et absolue. Au niveau du mental, ils viennent créer une croyance dont il est plus difficile ensuite de sortir.

Ne pas oublier de prendre en compte l’autre

Dans un conflit, nous avons tendance à être dans une bulle. Cela est important pour écouter nos émotions et besoins mais si nous oublions ce qui se passe pour l’autre il n’y a plus d’échange.

Commencer à mentaliser ce qui se passe pour l’autre permet de pouvoir exprimer au bon moment et à la bonne personne ce dont on a besoin (le signalement), permettant un soutien adéquat du partenaire (le rapprochement). Les besoins des deux partenaires sont importants à part égale. Il n’y a pas de hiérarchie.

5 astuces pour désamorcer un conflit dans le couple

Pexels

Pour conclure

Cet article n’est pas exhaustif. La dyade conjugale est multifactorielle et nous n’avons pas abordé ici l’impact des modes d’attachements de chacun.

Si vous vous trouvez dans une forte difficulté à trouver un terrain d’échange avec votre partenaire, n’hésitez pas à vous faire accompagner. La séance vous permet de vous exprimer et de bénéficier d’un regard neutre et bienveillant. La.le praticien pourra vous aider à connaitre votre mode d’attachement et vous facilitera la compréhension de vos émotions et besoins. Ainsi, vous pourrez vous affirmer sereinement pour améliorer votre communication et votre relation.

Prendre conscience des représentations et croyances de soi-même et de l’autre permet de retrouver de la souplesse, d’évoluer et de s’éloigner des conflits. 

 

par Caroline Ferrand, psychopraticienne humaniste pour couple, famille et en individuel du réseau Médoucine.

Trouvez un psychopraticien près de chez vous sur Médoucine.

À lire aussi :

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Caroline Ferrand A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous