Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

Thérapie comportementale et cognitive

Thérapie comportementale et cognitive illustration

La TCC : une thérapie axée sur le comportement

Une thérapie comportementale et cognitive est généralement interactive, une relation entre le thérapeute et le client se crée. De ce fait, la TCC se veut pédagogique et explicite. Le praticien détecte la source des souffrances du client, puis en vient une élaboration des objectifs correspondants aux techniques qui vont permettre de les atteindre.

 

Une étape importante de la TCC est l’analyse fonctionnelle. Cette thérapie permet de comprendre les moments difficiles évoqués par le patient (anxiété, conflits,tristesse, troubles émotionnels négatifs..) et particulièrement comment les différentes émotions ressenties par le patient sont importantes.

 

L’analyse fonctionnelle, étape fondamentale de la TCC, permet de distinguer les comportements négatifs et de considérer des méthodes et des buts à atteindre ainsi qu’une approche thérapeutique appropriée. Elle est réalisée au début de la TCC et peut être modifiée tout au long des séances si des nouveaux comportements “problématiques” apparaissent.

 

Parmi les exercices et les techniques essentielles de la TCC, on peut citer les suivantes :

  • Les exercices comportementaux : le thérapeute se base sur l’apprentissage de nouveaux comportements tels que la connaissance de soi.

  • Les exercices cognitifs : qui se focalisent sur les pensées illusoires et inappropriées en apprenant à les changer ou à les reconstruire, d’une façon adaptée.

  • Les exercices émotionnels : cet exercice permet d’amplifier l’acceptation et la connaissance des diverses émotions pour apprendre à mieux les modérer.

  • Les exercices corporels : permet au client de se détendre aussi bien sur le plan physique et psychologique.

 

Les conséquences de l’exécution de ces exercices, réalisés pendant les séances et en autonomie, sont analysées avant de poursuivre une séance de TCC ou de l’arrêter.  

A quoi sert la TCC ?

Cette thérapie est généralement recommandée pour accompagner un client souffrant de phobies et de troubles obsessionnels compulsifs (TOC). La thérapie comportementale soulage les phobies sociales et d’autres troubles tels que le stress,  les tremblements et l’angoisse. Combinées aux thérapies cognitives, elle peut agir sur les addictions au tabac et à l’alcool et les troubles alimentaires tels que la  boulimie.  

Thérapie comportementale et cognitive : Prenez rendez-vous en ligne

Fermer

Les premières études sur cette thérapie sont mis au point au début du XXe siècle (1913) par Watson qui défendait le principe selon lequel la psychologie devait être concentrées sur une étude préalable des comportement. C’est dans les années 1960 qu’Albert Ellis et Aaron Beck développent les thérapies cognitives. Leur analyse ont permis d’étudier les comportements et de s’intéresser aux comportements dépressifs. Les analyses se sont également tournées vers les cognitions et les pensées.

En général, une séance dure entre 30 minutes et une heure. Une séance se passe le plus souvent selon un ordre du jour préalablement établi entre le client et le thérapeute.

Une séance commence avec une mise à jour sur les thèmes et les objectifs à aborder dans la séance. Certains exercices donné par le praticien peuvent être réalisés à domicile.

Thérapie comportementale et cognitive (TCC) : Vidéos
Voir plus de vidéos
Découvrez nos consultations à Paris Lyon Marseille Lille Bordeaux Nantes