Douleurs articulaires

Les douleurs articulaires touchent des millions de français. Cette appelation regroupe un ensemble de troubles liés au dysfonctionnement des muscles, des articulations, des os et des tendons. Les douleurs articulaires sont fréquentes et peuvent être handicapantes (arthrose, ostéoporose, lombalgie…).   

77 % de nos utilisateurs ayant consulté pour douleurs articulaires ont constaté une amélioration de leur santé. En savoir plus

Douleurs articulaires illustration

Qu’est-ce qu’une douleur articulaire ?

Le terme “douleurs articulaires” est principalement utilisé pour décrire plusieurs conditions rhumatiques. Celles-ci sont caractérisées par des douleurs, des gonflements et des raideurs articulaires, le plus souvent dérangeantes. Dès sa manifestation, une douleur articulaire a des répercussions sur le quotidien. Contrairement à l’opinion générale, les douleurs articulaires concernent tous les âges. En effet, selon un sondage de l’IFOP, un tiers des 18-25 ans souffriraient d’une douleur liée aux articulations.

 

Dans les pathologies inflammatoires, la douleur est fréquente et inattendue. 

Les grands types de douleurs articulaires

 

Arthrite

L’arthrite correspond à différentes affections caractérisées par des douleurs au niveau des articulations, des ligaments, des tendons ou des os. L’arthrite apparaît généralement suite à des traumatismes, des infections ou par usure naturelle. Le trouble surgit également suite à une maladie auto-immune (dysfonctionnement du système immunitaire). 

 

Arthrose 

C’est la forme la plus fréquente de la douleur articulaire. L’arthrose est mono articulaire lorsqu’elle touche une seule articulation. On parle d’arthrose oligoarticulaire quand elle touche un nombre restreint d’articulations. Les arthroses les plus fréquentes sont celles de la hanche (coxarthrose), du genou (gonarthrose), du rachis (discarthrose, arthrose vertébrale) de la racine du pouce (rhyzarthrose du pouce) et des articulations interphalangiennes distales des doigts (nodosités) 

 

L’arthrite et l’arthrose ne doivent pas être confondues. La première est une inflammation des articulations avec une douleur intense et difficilement soulagée. La seconde est soulagée par du repos et une activité régulière. Une douleur liée à l’arthrose survient durant la journée tandis qu’une douleur causée par l’arthrite se manifeste pendant la nuit. 

 

Les médecines douces peuvent aider à mieux gérer les douleurs et à garder de la souplesse, tout en limitant l’inflammation qui est à la source de la destruction des articulations.

Pour lutter contre l'arthrose et les douleurs

Médecine traditionnelle chinoise & acupuncture : c’est la pratique qui a fait le plus de preuve contre l’arthrose, elle permet de limiter la progression de la maladie et de diminuer l’intensité des douleurs. Les ventouses (activation des points d’acupuncture par des ventouses) ou la moxibustion (activation par la chaleur de plantes brûlées) ont été testés pour soulager la douleur. 

 

Naturopathie : beaucoup de plantes et de compléments alimentaires permettent de diminuer les douleurs grâce à leurs propriétés antalgiques. 

 

Ayurvéda : l’ayurvéda est également testée contre l’arthrose grâce à son approche globale et aux plantes utilisées en pharmacopée indienne.


Méthode Feldenkrais : on explore des micromouvements guidés par notre proprioception, au niveau des différentes articulations. Cette mobilité douce entre les surfaces articulaires permet de limiter l’arthrose et de retrouver le plaisir du mouvement.

Douleurs articulaires : Prenez rendez-vous

Thérapeutes sélectionnés
Chaque thérapeute a validé avec succès nos critères de sélection élevés
Efficacité
Consultations efficaces pour 77 % de nos utilisateurs. En savoir plus
Fermer