Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

Lombalgie

Lombalgie illustration

Soulager votre dos avec ces médecines douces

 

L’ostéopathie : L’ostéopathie permet de rétablir la condition physique de l’individu et de soulager les douleurs aiguës ou chroniques à l’aide de techniques manuelles.

 

L’acupuncture : Certaines études scientifiques ont montré que l’acupuncture était efficace dans le traitement des douleurs de dos liées à une lombalgie chronique.

 

Les massages : le massage a des effets positifs sur les symptômes associés aux lombalgies. Il permet de rétablir la fonction normale du dos et de soulager les douleurs. 

 

Hypnose : Les suggestions de l’hypnothérapeute peuvent permettre de réduire l’intensité des douleurs lombaires.

Lombalgie : Prenez rendez-vous en ligne

Fermer

Afin d’éviter les lombalgies, nous pouvons vous recommander

  • De ne pas porter trop fréquemment des charges lourdes.
  • D’éviter de vous pencher en avant trop souvent.
  • Si les douleurs se sont déjà installées, vous pouvez appliquer du chaud ou du froid sur la zone douloureuse.
  • Pratiquer une activité physique régulière.
  • Etirez-vous régulièrement.

La lombalgie désigne une douleur dans la région des lombaires. Celle-ci peut entraîner une rigidité et des difficultés à se mouvoir. Lorsque les symptômes durent depuis moins d’un mois, la lombalgie est aiguë. Elle devient chronique lorsque les symptômes persistent.

 

Les 3 principaux facteurs de risque qui favorisent l'apparition d'une lombalgie sont :

 

- Les facteurs psychologiques comme la dépression, l’anxiété et le stress psychologique.

 

- Les facteurs psychosociaux qui font référence à l'insatisfaction au travail

 

- Les facteurs physiques, notamment l’intensité physique : les lombalgies peuvent être favorisées par l'adoption fréquente de postures contraignantes comme le fait de se pencher souvent, mais aussi par le port de charges lourdes.

 

Certaines stratégies thérapeutiques sont fréquemment utilisées pour traiter les lombalgies comme la rééducation ou la prise médicamenteuse. Par exemple, les antalgiques permettent de réduire de façon ponctuelle les douleurs associés aux lombalgies. Cependant, dans 7% des cas, ces méthodes ne suffisent pas puisque les douleurs persistent 6 mois après l'apparition des premiers symptômes.

Wolff, H., Stalder, H., & Guerne, P. A. (2005). Lombalgie aiguë. PrimaryCare, 5(3), 52-56.

 

Rossignol, M., Rozenberg, S., & Leclerc, A. (2009). Épidémiologie des lombalgies: quoi de neuf?. Revue du rhumatisme, 76(10), 967-972.

 

Poiraudeau, S., Colau, M. M. L., Fayad, F., Rannou, F., & Revel, M. (2004). Lombalgies. EMC-Rhumatologie-Orthopédie, 1(4), 295-319.

 

http://www.ecoledudos.org/espace-patient/lombalgie/

Lombalgie : Vidéos

Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

ex : Acupuncture, Henri Dupont, Maux de tête
youtube facebook Twitter Instagram