Impuissance

Aussi appelée dysfonction érectile, l'impuissance désigne l’incapacité à maintenir ou à obtenir une érection permettant d’avoir des rapports sexuels normaux. Cette affection toucherait près de 10% de la population générale.

Impuissance illustration

Impuissance : Qu'est ce que c'est ?

Lors de l’érection, le sang afflue dans les corps caverneux du pénis. Ce processus est incontrôlable et nécessite une bonne harmonie entre les facteurs organiques et psychologiques.

 

Alors que dans 40% des cas, l'impuissance est d'origine organique, elle est d’origine psychologique dans 30% des cas et d’origine psychosomatique dans 30% des cas restants.

 

Ainsi, celle-ci est favorisée par la dépression, l’anxiété, la peur de ne pas être performant, un manque d’activité physique. Au niveau organique, l’impuissance peut être causée par des troubles neurologiques, des perturbations hormonales, du diabète...

 

Souvent, l'impuissance est source d'angoisses et a des répercussions négatives sur le psychisme de l'individu et sur sa vie de couple. En fonction des causes de l’impuissance, certaines pratiques de médecines douces peuvent s’avérer utile pour accompagner ce trouble.

 

Pour rappel : Les pratiques présentées ci-après sont des pratiques complémentaires et ne remplacent en aucun cas votre suivi médical par votre médecin traitant ou un spécialiste.

Impuissance : Prenez rendez-vous

Thérapeutes sélectionnés
Chaque thérapeute a validé avec succès nos critères de sélection élevés
Fermer

Les pratiques complémentaires recommandées en cas d'anorgasmie

Hypnose : l’hypnose peut permettre à la fois de remonter aux causes de l’impuissance, et de redonner confiance à l’individu souffrant d’impuissance.

 

Acupuncture : une étude a montré que l’acupuncture peut permettre d’améliorer la qualité de l’érection et d’augmenter l’activité sexuelle des participants atteint de dysfonction érectile.

 

Naturopathie : une modification de l’hygiène de vie et certains remèdes naturels peuvent redonner au corps son plein potentiel de vitalité.

 

Thérapie cognitivo-comportementale : quelques séances permettent de soulager les angoisses liées à la pannes sexuelle et à la performance.

Consultez d’abord votre médecin avant de faire appel aux pratiques complémentaires.

Quelques mesures permettent de lutter contre l’impuissance :

  • Ne pas consommer d’alcool, de tabac ou de drogues.
     
  • Pratiquer une activité physique régulière.
     
  • Manger équilibré.

Servais, J. F., Mormont, C., & Legros, J. J. (1975). L'impuissance: Aspects diagnostique et thérapeutique. Revue de Médecine Psychosomatique et de Psychologie Médicale, 18(3), 263-269.

 

Delavierre, D. (2002). Epidémiologie de la dysfonction érectile (2 ème partie). Facteurs de risque. Andrologie, 12(4), 323-331.

 

Lebret, T., & Cour, F. (2005). Impuissance: dysfonction érectile. EMC-Endocrinologie, 2(1), 77-89.

 

Brown, J. M., & Chaves, J. F. (1980). Hypnosis in the treatment of sexual dysfunction. Journal of sex & marital therapy, 6(1), 63-74.

 

Kho, H. G., Sweep, C. G. J., Chen, X., Rabsztyn, P. R. I., & Meuleman, E. J. H. (1999). The use of acupuncture in the treatment of erectile dysfunction. International journal of impotence research, 11(1), 41-46.

Impuissance : Vidéos

L'implication d'une personne en hypnose par Belen Canovas