Menu

Quels sont les bienfaits de l’ortie?

ortie

L’ortie, cette mauvaise herbe de la famille des urticacées. Elle est reconnue pour ses bienfaits sur la santé. A quoi sert-elle, et comment l’utiliser de la cueillette à l’assiette?

Quelles orties utiliser?

Il existe plusieurs espèces d’orties.

Les orties reconnues pour leurs propriétés médicinales sont :

webinaire medoucine
  • la grande ortie (urtica dioïca)
  • l’ortie piquante (urticaire urens)

Comment distinguer les 2 sortes?

  • La grande ortie, la plus utilisée pour ses propriétés médicinales. C’est la plus grande des 2. elle mesure jusqu’à 1,50m et possède 2 types de racines. Des racines pivotantes et un rhizome.
  • L’ortie piquante, dite brûlante est la plus urticante des 2. Elle est plus petite, maximum 70cm. Elle ne possède pas de rhizome

Quand et comment cueillir les orties sans se piquer?

La partie urticante se trouve sur le duvet des feuilles. Pour brosser l’ortie dans le sens du poil, il suffit de la prendre du bas vers le haut.

Le moment idéal est au printemps avant la floraison. Les feuilles sont jeunes et tendres.

Comment l’utiliser?

Bien laver, vous pouvez utiliser les feuilles fraîches pour des infusions, dans des quiches, du pain, des soupes… Les jeunes feuilles sont tendres et agréable en goût, vert, alcalin, légèrement astringent. Elles rappellent un peu le goût des haricots verts. Vous pouvez également faire sécher les feuilles dans un endroit bien ventilé, sec et à l’abris de la lumière, ou dans un déshydrateur. Il faut que votre feuille soit verte et cassante pour un séchage de qualité. Vous pourrez les utiliser broyées à saupoudrer sur vos plats, en infusion, pour parfumer des gomasios maison…

Les bienfaits de l’ortie

La grande ortie est connue pour sa richesse en silice. Donc très utile pour les peaux à problèmes et les douleurs rhumatismales. Elle est très riche en minéraux tels que le calcium et le potassium. C’est un bon reminéralisant. Elle améliore la fatigue passagère. En externe, une solution d’ortie peut aider les peaux à problèmes, ainsi que la qualité des cheveux. Ils sont poins gras et plus résistant.

Les limites

Vous pouvez la consommer sans problème dans l’alimentation du quotidien en petite quantité. Comme toutes plantes, la consommation excessive sur une longue période ou extrait n’est pas recommandé sans l’avis d’un professionnel de santé. 

A ne pas confondre

En langage commun, on parle souvent de l’ortie blanche, cette cousine ne fait pas partie de la même espèce. Elle fait partie de la famille des lamiacées. Le vrai nom de l’ortie blanche est le lamier blanc. Il est lui aussi comestible mais n’a pas les mêmes vertus.

Emilie Sénéchal A propos de l'auteur

Thérapeute en naturopathie

Aucun commentaire
    Laisser une réponse