Menu

Quelles huiles essentielles utiliser contre la déprime ?

24 novembre 2021

On reconnaît de plus en plus les bienfaits des huiles essentielles notamment pour accompagner les maux du corps (action anti-inflammatoire, cosmétique…), mais on ne connait pas toujours la puissance de leur action sur notre psychisme.

À l’approche de l’hiver et la dépression saisonnière qui peut y être associée, voyons quelles huiles essentielles peuvent nous aider à traverser cette période en luttant contre la déprime qui peut se traduire par une baisse de tonus, de motivation, un manque de concentration, une perte de confiance en soi, une irritation, voire un « spleen » avec anxiété, perturbation du sommeil.

Pour se dynamiser

Ravintsara (Cinnamomum camphora) : on la connait pour son action antivirale, immuno-stimulante, mais elle est aussi revitalisante, antidépressive : en cas de fatigue physique ou psychique, frictionner avec quelques gouttes diluées dans une huile végétale, la nuque et la colonne vertébrale jusque dans le bas du dos. On peut aussi masser poignets, colonne vertébrale et plexus solaire avec un mélange de Ravintsara et de Lavande vraie.

Pin sylvestre (Pinus sylvestris) : outre son action décongestionnante et purifiante des voies respiratoires, elle aide à lutter contre la fatigue physique ou nerveuse. En diffusion, elle déstresse et redynamise à la fois. Le matin, appliquer quelques gouttes diluées dans une huile pour un massage du dos, sur la zone des reins afin de stimuler les surrénales.

Quelles huiles essentielles utiliser contre la déprime ?

Unsplash

Pour retrouver force mentale et courage

Laurier noble (Laurus nobilis) : respirer quelques secondes dès que nécessaire, ou masser avec 3 gouttes sur le plexus solaire pour retrouver courage, confiance et motivation, surmonter les découragements passagers.

Camomille noble (= Camomille romaine) (Anthemis nobilis ou Chamaemelum nobile) : masser doucement avec 2 gouttes sur le plexus solaire, ou respirer quelques secondes le flacon pour se redonner de l’entrain. En cas d’anxiété passagère ou le soir au coucher, on peut faire un massage circulaire sur le plexus solaire et la voûte plantaire avec un mélange de Camomille noble et de Lavande vraie dans une huile végétale.

Pour favoriser la concentration, réduire la fatigue psychique

Basilic tropical (Ocimum basilicum) : pour contrer l’anxiété, apporter bonne humeur et optimisme. En diffusion, ou bien dilué en massage sur le plexus solaire.

Citron expressé (Citrus limonum) : outre son action sur la fatigue digestive ou hépatique, en diffusion ou en olfaction, le citron aide à la concentration, favorise le travail intellectuel, permet de surmonter une fatigue psychique.

Quelles huiles essentielles utiliser contre la déprime ?

Unsplash

Pour retrouver la sérénité

Verveine citronnée (= Verveine odorante) (Lippia citriodora ou Aloysia tryphylla) : pour chasser les idées noires. Il est possible de mettre quelques gouttes dans le bain, mais bien enrobées dans une base comme un savon liquide ou du lait en poudre. Ou bien en diffusion ou en olfaction pour prévenir les insomnies, dissiper la morosité.

Néroli (= Petit grain bigarade) (Citrus aurantium) : rare, fine et précieuse, cette huile essentielle issue de la fleur d’oranger a une action profonde et une odeur très agréable. En diffusion, elle apaise stress et nervosité, accompagne les passages difficiles. Pour un bien être général, une goutte sur les poignets et la nuque. Ou en cas de rumination respirer 2 gouttes sur un mouchoir. Elle développe vitalité et joie de vivre, apporte calme et harmonie.

Pour relaxer, prévenir insomnies et angoisses

Bergamote (Citrus bergamia) : en diffusion, olfaction ou diluée pour un massage.

Clémentine (Citrus clementina) : en diffusion ou olfaction.

Orange douce (Citrus sinensis) : en diffusion. Ou bien en bain sédatif : 5 gouttes + 2 gouttes de Néroli + 5 gouttes de Lavande dans une base comme un savon liquide ou du lait en poudre.

Mandarine (Citrus reticulata) : 2 gouttes en massage sur le plexus solaire et la face interne des poignets pour un effet détente immédiat. Avec son parfum doux et apaisant, ses propriétés calmantes, on peut l’utiliser en diffusion même pour les enfants. Toutes ces essences d’agrumes apportent calme, légèreté et optimisme, et ensoleillent l’environnement.

Pour arrêter de ruminer, gagner en sérénité et prendre du recul

Ylang-Ylang (Cananga odorata) : les notes chaudes et florales de cette huile essentielle agissent pour réduire stress et angoisse, parer à l’insomnie et à la panique, échapper au stress de la vie quotidienne, en olfaction à même le flacon ou sur un mouchoir.

Marjolaine à coquilles (= Marjolaine des jardins) (Origanum majorana) : cette huile essentielle est une grande « antidépressive » et est efficace pour tous les troubles de l’humeur : 2 gouttes pures (ou légèrement diluées en cas de peau sensible) en massage sur le plexus solaire et sur la voûte plantaire dès que l’irritation ou le découragement se font sentir, ou le matin en période difficile. Humer et partir se promener pour se libérer l’esprit dès lors qu’on se sent empêtré dans une situation.

Rose de Damas (Rosa damascena) : connue pour ses propriétés cosmétiques, cette huile essentielle précieuse est indiquée pour faire face aux troubles affectifs et émotionnels : 2 gouttes pures en massage doux sur le sternum en cas de tristesse, de sentiment d’irritation. Ou bien en olfaction dès que nécessaire : mettre une goutte sur la face interne des poignets, les porter sous les narines, pratiquer une longue et profonde inspiration.

Quelles huiles essentielles utiliser contre la déprime ?

Unsplash

La grande « alliée »

Lavande vraie (= Lavande fine) (Lavandula angustifolia) : le grand nombre de ses indications et sa grande innocuité en font une panacée. Son étymologie (du latin lavare = laver) nous rappelle qu’elle nettoie tout, corps et âme. En diffusion ou en olfaction, elle est calmante, sédative, anxiolytique, antidépressive. 2 gouttes sur la taie d’oreiller pour apaiser, favoriser le sommeil, « chasser les cauchemars ». Très bien tolérée même par les enfants : 1 goutte pure ou diluée dans une huile végétale pour masser la colonne vertébrale. En massage sur le plexus solaire et les poignets.

 

Véritables « concentrés d’énergie solaire », à utiliser avec précaution (ne jamais s’exposer au soleil après application sur la peau d’essences de Citrus ou d’huile essentielle de Verveine citronnée, sous peine de brulures, ne pas diffuser en présence d’enfants, la plupart du temps diluer en cas d’application cutanée sauf la Lavande qui peut être utilisée pure), les huiles essentielles nous aident à passer des périodes difficiles, en complément d’une alimentation saine, d’exercice physique, et si possible de sorties quotidiennes pour faire le plein d’oxygène et de lumière.

 

par Inès Anciaès, praticienne en naturopathie certifiée et validée du réseau Médoucine.

Trouvez un praticien en naturopathie certifié près de chez vous sur Médoucine.

À lire aussi :

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Inès Anciaès A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous