Blog medecine douce

Le jeûne: une solution pour se régénérer ?


Le jeûne: une solution pour se régénérer ?

Aujourd'hui, le jeûne est de plus en plus mis en avant pour se détoxifier et retrouver de la vitalité. Ces cures qui s'étalent sur plusieurs jours, voire semaines, consiste à se priver de nourriture et ne consommer que de l'eau ou du bouillon de légumes, voire du jus dans la limite de 250 calories par jours. Mais quels sont les réels bienfaits du jeûne et par quel mécanisme permet-t-il à l'organisme de se régénérer ?

Par Carmen TANGUY, Réflexologue - Naturopathe certifiée et validée du réseau Medoucine.

Le jeûne pour compléter le repos digestif :

Le jeûne est une pratique ancestrale, connue dans de nombreuses civilisations et pratiquée dans toutes les religions monothéistes. Elle retrouve actuellement un vrai regain d'intérêt de part ces multiples vertus. De nombreux centres proposent des jeûnes en groupe, encadrés par des thérapeutes. La journée est en général rythmée par de l'activité physique (randonnée, yoga,...) et des soins de bien-être drainants et relaxant (réflexologie, drainage lymphatique, shiatsu... ) pour compléter le repos digestif.

Des conseils pour réussir son jeûne

Le principe du jeûne repose sur l'autolyse. Quand le corps comprend qu'il ne recevra pas de nourriture, il s'adapte. Il va puiser dans ses réserves de graisse (que le foie va transformer en corps cétoniques) pour trouver l'énergie nutritionnel dont il a besoin et en profiter pour éliminer les toxines accumulées. A ce moment de la cure (en général, le 3ème jour du jeûne) certains désagréments peuvent apparaître. On parle alors de crise curative qui peut s'accompagner de nausée, de poussée de bouton, de troubles digestifs de maux de tête, de transpiration et d'urine odorante. Tous ces maux, signes d'élimination des toxines, disparaissent rapidement si la vitalité est suffisante et les émonctoires (organes d'élimination) en bonne santé. En effet, sans énergie vitale, le travail d'élimination sera réduit et le jeûneur va s'épuiser sans pouvoir évacuer ses surcharges et mettre en oeuvre le processus d'auto-nettoyage. Ainsi débuter un jeûne en étant épuisé et stressé n'est pas envisageable.

La deuxième condition nécessaire à la réussite d'un jeûne est que les émonctoires soient capables de supporter la masse de déchets mis en mouvement et à éliminer. En effet, nos émonctoires - foie, intestins, poumons, reins et peau - ont la lourde tâche de débarrasser notre corps de ses toxines. Ils doivent donc être en état de le faire. L 'émonctoire le plus résistant est la peau. L'usage de bain, de sauna et de hammam permet de faire dériver les toxines vers la peau et de les éliminer via la transpiration. Le travail de la respiration grâce notamment à la pratique du yoga, du bol d'air Jacquier, et de longues randonnées permettent de soutenir l'émonctoire pulmonaire. Enfin la consommation régulière de tisanes diurétiques et détoxifiantes durant tout le jeûne permettront de soulager le travail du foie et des reins.

La naturopathie pour un jeune optimal

Un encadrement naturopatique est recommandé pour profiter pleinement de votre jeûne ; surtout lors de votre première expérience.
Les premiers bénéfices du jeûne se constatent après seulement quelques jours:

  • Nettoyage des toxines et fonte des graisses inutiles
  • Purification des humeurs : sang, lymphe
  • Rajeunissement de la peau et meilleure cicatrisation
  • Amélioration des sens
  • Régulation du système immunitaire

Expérimenter le jeûne est un voyage passionnant permettant de se (re)découvrir et un outil efficace et naturel pour optimiser son capital santé ; mais pour bénéficier pleinement de ses bienfaits, il est essentiel de trouver la formule adaptée à sa nature et surtout à son niveau de vitalité.

Par Carmen TANGUY, Réflexologue - Naturopathe certifiée et validée du réseau Medoucine.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible