Menu

Hypocondriaque ? Soulagez vos angoisses grâce à la PNL

31 mai 2021

Gel hydroalcoolique en entrant et en sortant d’un endroit, masque sur le visage où que l’on aille, distances de sécurité… et cette peur d’attraper le virus… Sommes-nous toutes et tous en train de devenir hypocondriaques ? Rassurez-vous : la réponse est non. Car même si la crainte de tomber malade est largement exacerbée à l’heure actuelle, l’hypocondrie, elle, est un véritable trouble psychique. Les angoisses qu’elle déclenche peuvent être particulièrement traumatisantes au quotidien. Et ces angoisses, la PNL (ou programmation neurolinguistique) les connaît bien. Alors, si vous êtes hypocondriaque, soulagez vos angoisses grâce à la PNL.

Hypocondrie, un malade imaginaire aux angoisses bien réelles…

L’hypocondrie est un trouble de la santé mentale bel et bien réel, qui se traduit par une interprétation erronée du moindre effet physique. La personne souffrant d’hypocondrie vit dans l’anxiété quasi permanente de tomber malade, par anticipation : chaque trouble est potentiellement annonciateur d’une maladie grave, voire mortelle. Par conséquent, dès qu’un effet indésirable pointe le bout de son nez, cela fait naître en elle une réaction d’angoisse.

Et cette réaction d’angoisse traduit l’existence, dans le fonctionnement de la personne, d’un programme inconscient par lequel passe chaque interprétation de trouble physique.

Hypocondriaque ? Soulagez vos angoisses grâce à la PNL

Canva

Remplacer un programme défaillant à l’aide de la PNL

Les programmes, c’est une affaire de PNL. La PNL est un ensemble de techniques qui servent à mieux comprendre nos propres fonctionnements, ou « programmes », ce qui va nous permettre de modifier ou de remplacer les programmes défaillants par d’autres, valides et bons pour nous.

On avance dans la vie avec un paquet de programmes qui ne nous sont pas ou plus utiles, installés au fur et à mesure de notre éducation et de nos expériences et qui orchestrent, de façon inconsciente, nos réactions et nos émotions. Ce n’est pas un problème lorsque la réaction est appropriée (rire à une blague drôle, pleurer devant Bambi…), mais dans le cas de l’hypocondrie, le fait qu’un simple point de côté se transforme en crise d’angoisse est bien l’expression d’un programme inadéquat qui déclenche une réaction inappropriée.

Heureusement, nous avons aussi des programmes qui déclenchent des réactions positives. Par exemple, imaginons une personne qui souffre d’hypocondrie, mais qui adore faire la cuisine. Lorsqu’elle est aux fourneaux, elle est mue par une confiance et un sentiment de détente parfaitement favorable à la réussite d’un bon repas.
En utilisant la PNL, on va alors copier ce « programme cuisine » qui contient de précieux ingrédients (confiance et détente), et on va le coller sur le « programme symptôme physique » normalement déclencheur de l’angoisse.

Mode d’emploi pour soulagez ses angoisses grâce à la PNL

• Connectez-vous à une situation dans laquelle vous vous sentez très bien (par exemple, la cuisine)
• Imprégnez-vous complètement de l’expérience agréable en balayant vos 5 sens (couleurs ?, formes ?, sons ?, odeurs ?, goûts ?, et qu’est-ce que vous ressentez ?, où exactement dans votre corps ?, etc.)
• Pendant ce temps, créez-vous une ancre, c’est-à-dire un geste que vous allez associer à cet état de bien-être (joindre son pouce et son index p. ex.)
• Maintenez votre ancre et restez dans cet état de bien-être tant que vous le souhaitez
• Terminez l’expérience, passez à autre chose puis activez votre ancre et faites l’expérience : ces sensations agréables reviennent-elles facilement ?
• Régulièrement, réactivez votre ancre pour l’intensifier et vous y habituer
• Utilisez-la dès qu’une angoisse surgit

À l’instar du chien de Pavlov, vous conditionnez ainsi votre corps à se connecter à cet état positif dès que vous activez votre ancre. Vous avez donc sur vous, accessible à tout moment, un outil qui va vous aider dès qu’un symptôme potentiellement angoissant apparaît. En répétant ce travail à chaque fois, vous allez créer ainsi un nouveau programme bénéfique qui va prendre progressivement le dessus sur l’ancien programme, et entraver la création du cercle vicieux de l’angoisse.

Hypocondriaque ? Soulagez vos angoisses grâce à la PNL

Canva

Angoisses réelles, mais perceptions faussées…

L’une des clés de la PNL est d’affirmer que « la carte n’est pas le territoire » : c’est-à-dire que ce que nous percevons n’est pas nécessairement la réalité, mais bien notre perception de celle-ci. Et cette perception est conditionnée par nos filtres personnels et nos expériences. C’est cette subtilité de la perception individuelle qui explique pourquoi une personne hypocondriaque peut être extrêmement angoissée lorsqu’elle ressent un point de côté, à l’inverse d’une personne ne souffrant pas de ce trouble. La « réalité » est la même pour les deux personnes, mais la perception qu’elles en ont passe par deux programmes complètement différents : chez l’une la réponse est très contraignante et chez l’autre, la réponse est neutre. La PNL permet de jouer sur la modification de cette perception.

Mode d’emploi de modification d’une perception

Lorsque vous ressentez un symptôme physique, observez l’émotion qui s’installe, et posez-vous les questions suivantes à propos de cette émotion :
• Où est-elle située exactement ?
• Si elle avait une couleur, quelle serait-elle ?
• Quelle serait sa taille ?
• Quelle serait sa forme ?
• Quelle serait sa texture ?
• Quel serait son poids
• Quelle serait sa température ?
• …

Une fois que vous avez répondu à ces questions, commencez à modifier une par une les spécificités observées, chaque fois en la remplaçant par une autre spécificité plus agréable. Par exemple, si vous avez la sensation d’une boule dans la gorge : essayez de changer son poids, ou sa taille ou sa couleur… Et observez si l’émotion se transforme un peu. Vous pourrez vous rendre compte à quel point cette technique peut atténuer les symptômes de votre angoisse, simplement en jouant sur vos perceptions.

Les deux techniques exposées dans cet article sont faciles à mettre en place et ont une efficacité redoutable pour contrer le mécanisme pernicieux des angoisses liées à l’hypocondrie. Bien entendu, un accompagnement professionnel en PNL peut s’avérer utile pour aller encore plus en profondeur dans le changement de programme. Mais ce qui est certain, c’est que ces angoisses ne sont pas une fatalité ; et en les soulageant de la sorte, on peut arriver à atténuer progressivement l’emprise de ce trouble sur la vie quotidienne.

Par Emeline Mercier, hypnothérapeute et maître-praticienne PNL, certifiée et validée du réseau Médoucine.

Trouvez un hypnothérapeute certifié près de chez vous.

A lire aussi :

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Emeline Mercier A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous