Menu

Comment surmonter la peur de la mort ?

16 novembre 2022

Avez-vous trouvé l’antidote pour être immortel ?  Êtes-vous de ceux qui pensent que la mort est une délivrance ? Quels choix pouvons-nous faire pour mieux l’appréhender ? Comment ouvrir son regard pour mieux vivre sa vie ?

Guide gratuit

Dans cet article, j’ouvre des pistes de réflexions et quelques clés pour vous guider afin d’être plus apaisé avec ce sujet qui nous concerne tous. 

Admettre l’incontournable

Nous naissons et la seule certitude que nous ayons est que cette vie prendra fin un jour. Ce que nous ne savons pas, ce sont les circonstances et quand cela arrivera. Pourtant, nous avons la possibilité de choisir et construire le meilleur pour y parvenir avec ce qui est juste pour chacun.

Certaines personnes attendent l’antidote pour devenir immortel, mais cela n’est pas encore sur le point d’arriver. D’autres pensent qu’il y a une vie après la mort et se sentent en paix avec le fait de partir, de passer cette étape comme une transition, pour d’autres encore, elles voient la mort comme une délivrance, un jour ça s’arrête, partageant le fait que c’est apaisant de savoir qu’il y a une fin à cette vie et pour une autre partie, la mort est source de souffrance, d’inquiétude, de stress.

Si la peur de la mort vous angoisse et génère du stress pouvant se traduire de différentes façons :
– sueurs
– difficultés à dormir que ce soit l’endormissement ou les réveils nocturnes
– accélération du rythme cardiaque
– émotions basses et tout un tas d’autres symptômes pouvant exister
il sera important de trouver ce qui vous apaise.

Comprendre et gérer le mécanisme de la peur

Le mécanisme de la peur dans notre cerveau nous fait avoir trois comportements principaux :
– le figement
– le combat
– la fuite

Cependant, il existe d’autres voies comme celle découverte chez les bouddhistes laïques grâce à la pratique de la pleine présence.

L’une des clés consiste grâce au souffle, en suivant son inspiration et son expiration à considérer sa peur de mourir. Partant du principe que si elle existe en nous, c’est qu’elle y a toute sa place. Le résultat est assez étonnant, car au bout de quelques respirations, nos sensations physiques changent, évoluent et nous offre un nouveau regard, car comme le disait Carl Gustav Jung : « ce à quoi vous résistez, persiste » alors que ce que nous embrassons s’efface où, tout du moins ici, s’adoucit.

Une autre clé, est une réflexion qui m’est venu lors d’une discussion avec une personne de 84 ans. Elle me partageait son ressenti face à la mort : « Je suis terrorisé à l’idée de quitter la vie, j’aime tellement vivre, partager, explorer, goûter, que l’idée de ne plus pouvoir le faire m’est insupportable ». Elle ajouta qu’une autre source d’angoisse était de devenir un poids pour sa famille et que le fait de ne pas savoir comment cela finirait, amplifiait ce phénomène d’anxiété.

C’est par le questionnement que nous pouvons ouvrir de nouveaux circuits neuronaux pour faire évoluer notre rapport à la peur de mourir et se mettre en chemin pour y trouver des solutions adaptées :
– Si vous étiez immortel est ce que vous vous sentiriez mieux ?
– Si vous pouviez avoir la certitude d’une vie après la mort serait-ce plus apaisant ?
– Est-ce la mort qui vous fait peur, ou le chemin pour y arriver ?
– Qu’est-ce qui vous aiderait à être plus en paix ?
– Quel serait votre idéal pour votre mort ?

Ces questions vous aideront pour conscientiser les différentes peurs qui sont associées à celles de la mort car la première façon de surmonter une peur et d’en prendre conscience puis de mettre en œuvre des actions en lien avec ce que vous pouvez changer à votre niveau pour avancer plus sereinement vers votre mort.

Comment surmonter la peur de la mort ?

Pexels

Ouvrir son regard sur la mort pour mieux vivre sa vie

C’est dans les différentes cultures, qu’il est intéressant d’aller puiser des exemples pour porter un autre regard sur la mort.

Dans les peuples sud Amérindiens, il n’y a pas de début, pas de fin, la mort n’est qu’un passage. Ces sagesses ancestrales nous guident et nous apprennent combien tout est cyclique et, que nos vies d’humains sont conditionnées par cette nature qui nous entoure.

Si nous prenons le temps d’observer cela, nous pouvons nous rendre compte qu’au fil des saisons le cycle mort-vie est perpétuel. Lorsque que nous regardons les saisons, chacune d’elles fait partie du cycle, ayant toutes leurs importances. Il en est de même pour les humains. Nous sommes des êtres cycliques et dans notre vie il existe beaucoup de moments qui se clôturent, pouvant s’apparenter à une mort :
– la fin d’une relation
– une reconversion professionnelle
– un changement intérieur de personnalité
– l’anniversaire d’un de vos enfants

Ce ne sont que des exemples pour observer ces cycles et ouvrir notre conscience sur des étapes que nous vivons tous. Accepter de voir les différentes étapes de nos vies en posant ce regard bienveillant sur les deuils de nos histoires, pourrait très certainement nous être utile pour mieux vivre l’idée de notre mort, car ce processus existe en toute chose.

Avant une reconversion professionnelle, nous réfléchissons aux conséquences, la décision mûrit, puis nous passons dans différents états émotionnels jusqu’à franchir le pas et acter cette décision.

Et si nous appliquions ce même principe pour mieux préparer notre mort ?
Le livre de madame Bronnie Ware, “les 5 regrets des personnes en fin de vie” soutient ce questionnement :
– Vivez-vous votre vie ? Où répondez-vous à ce que l’on attend de vous ?
– Qui aimeriez-vous à vos côtés ?
– Avez-vous assez de temps pour vous et vos proches ?
– Qu’aimeriez-vous avoir réalisé, accompli ?
– A qui voudriez-vous demander pardon ?
– Qu’aimeriez-vous laisser en souvenirs aux personnes que vous aimez ?

Préparer sa mort est l’une des façons de surmonter cette peur, en prenant soin de tous les aspects de votre être, de vos relations et de ce qui fait sens pour vous.

Comment surmonter la peur de la mort ?

Pexels

par Kathia Carlucci, coach personnel et professionnel du réseau Medoucine.

Trouvez un praticien près de chez vous sur Médoucine

À lire aussi :

Notez cet article !
Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Kathia Carlucci A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous