Menu

Comment gérer le stress et ses effets néfastes sur le corps grâce à la réflexologie ?

26 juillet 2021
gérer le stress et ses effets sur le corps avec la réflexologie

Vos pensées créent vos sentiments, vos sentiments créent vos actions et vos actions créent votre vie. C’est aussi simple que cela. Tout est interconnecté, sans exception. Essayez d’avoir des pensées positives, vous ne le regretterez pas. Par contre, engagez vos journée avec des pensées négatives et de la peur et tout votre organisme s’en trouvera perturbé. Au-delà du sentiment de mal-être que l’on peut ressentir quand on est stressé, les conséquences sur la santé ne sont pas négligeables. Un stress quotidien qui dure dans le temps peut entraîner des problèmes sur le plan cardiaque, dermatologique, ou augmenter le risque de maladies chroniques. Nous allons voir comment gérer le stress et ses effets néfastes sur le corps grâce à la réflexologie.

Comment le stress agit-il sur le corps ?

Le stress est inévitable pour tout le monde. Véritable réaction naturelle du corps, à long terme, il peut nuire à l’équilibre psychologique et physique.

Face à des événements imprévus ou des changements importants, le stress nous aide à prendre conscience d’un danger qui nous menace. Même si cette peur est irrationnelle ou imaginaire, le stress déclenché provoque certaines réactions corporelles qui peuvent durer de quelques minutes à plusieurs jours ou semaines :

  • troubles du sommeil et de l’appétit,
  • fatigue,
  • irritabilité,
  • nervosité,
  • contractions musculaires, surtout au niveau du cou ou du dos,
  • baisse de la libido,
  • altération de la mémoire,
  • troubles de la concentration.

 

Comment gérer le stress et ses effets néfastes sur le corps grâce à la réflexologie ?

Canva

Guide gratuit

Comment expliquer ces troubles ?

Le corps est programmé pour réagir de deux façons lorsqu’il fait face à une situation stressante : combattre ou fuir. Cette réponse archaïque s’explique par notre passé préhistorique et l’environnement hostile dans lequel nous avons évolué depuis des milliers d’années.

Notre système nerveux autonome permet aux hormones d’apporter une réponse à court terme en se déclenchant. Ceci est indépendant de tout contrôle volontaire. L’adrénaline (produite par la glande surrénale au-dessus des reins) joue un grand rôle dans le stress aigu. Elle permet de :

  • réduire le taux de sucre dans le sang pour utiliser toutes l’énergie nécessaire,
  • envoyer le sang dans les muscles pour être prêt à courir ou se battre,
  • maintenir une attitude d’hyper vigilance au moindre stimuli.

Grâce à cette décharge d’adrénaline, l’organisme est capable de décupler ses force mentales et physiques. Néanmoins, il s’agit d’un état de fonctionnement très coûteux sur le plan énergétique qui épuise à la longue.

Que se passe-t-il en cas de stress chronique ?

Lorsque la situation de stress persiste ou revient fréquemment, l’activation de l’adrénaline est remplacée progressivement par celle du cortisol. Cette hormone, produite elle aussi par la glande surrénale, dégrade les protéines contenues dans les muscles pour produire de l’énergie nécessaire à l’organisme. Cette dégradation se traduit par :

  • une augmentation du taux de sucre dans le sang, mais aussi des triglycérides et du cholestérol,
  • une diminution de l’efficacité du système immunitaire.

Plus le stress s’installe, et plus la production de cortisol aggrave l’état d’anxiété, de dépression et peut même altérer les capacités de mémoire et d’apprentissage. Cette étape est décrite comme la « phase d’épuisement » lorsque l’organisme est dépassé et que les réactions ne sont plus adaptées aux sollicitations de l’environnement.

Quelles sont les conséquences du stress et ses effets sur le corps à long terme ?

Lorsque le stress perdure et qu’aucune mesure n’a été prise pour le diminuer au quotidien, il peut entraîner de véritables problèmes de santé qui dépendent des prédispositions et des antécédents de chacun.

Même si le stress ne peut pas expliquer exclusivement la survenue d’une maladie, il y contribue de façon certaine pour :

  • certaines maladies digestives comme la colopathie, les gastrites ou les ulcères gastroduodénaux
  • certains troubles cardio-vasculaires comme les palpitations, l’hypertension artérielle, l’angine de poitrine ou même l’infarctus du myocarde
  • certaines maladies dermatologiques comme l’eczéma, le psoriasis, la chute des cheveux, ou les démangeaisons
  • certaines infections à répétition comme l’herpès par exemple
  • certains troubles gynécologiques comme le retard ou l’absence de règles.

Même si son rôle dans la survenue de certains cancers n’est pas toujours prouvé, il peut y contribuer, comme pour certaines maladies auto-immunes (fibromyalgie, polyarthrite rhumatoïde…).

 

Les effets du stress sur le corps

Canva

Petit résumé :

Nombreuses sont les conséquences du stresset les causes sont aussi multiples. Un travail prenant, un emploi du temps chargé ou des problèmes financiers ne sont que quelques-unes des causes de stress que nous pouvons subir au quotidien. Et si ce sentiment nous paraît plutôt banal, il est pourtant dangereux pour la santé.

En effet, il existe deux types de stress : aigu et chronique. Le premier est celui dont nous ressentons les effets immédiats, quand notre corps se met en situation de combat pour contrer une menace : accélération du rythme cardiaque, respiration plus saccadée, transpiration abondante, nausées, raideurs musculaires.

Le niveau de stress dépendra alors de son intensité, mais il disparaitra une fois le danger écarté, permettant ainsi à l’organisme un retour à la normale.

Mais quand ces situations anxiogènes s’installent dans notre quotidien, notre corps vit continuellement sur un mode de défense. Les conséquences du stress peuvent alors être désastreuses.

Et la raison est simple : quand notre système nerveux se sent en danger, notre cerveau est stimulé. Il envoie l’information pour produire alors de l’adrénaline, en sollicitant nos glandes surrénales. Pour gérer le stress, ces dernières produiront elles aussi de l’adrénaline, ainsi qu’une hormone appelée cortisol, nocive pour bon nombre de nos organes.

Voici quelques conséquences néfastes du stress pour notre corps et notre organisme

1. Les maladies cardiovasculaires

Nous avons tous senti un jour notre cœur battre plus vite en situation de stress ! Cela permet à notre pression artérielle d’augmenter pour activer notre circulation sanguine, qui alimentera ensuite nos muscles en oxygène pour leur donner de l’énergie. Les vaisseaux sanguins vont alors réduire et les artères durcir. Aussi, pour parer à une éventuelle blessure, le sang va s’épaissir, ce qui peut provoquer en conséquence du stress des maladies de cœur et des accidents cérébraux.

2. Les problèmes de peau

Le stress va également avoir une incidence sur nos vaisseaux sanguins superficiels, puisque ceux-ci vont préférer diriger le sang vers les muscles plutôt que vers la peau pour permettre à notre corps de réagir face à un danger pour lui. Notre épiderme sera alors moins bien nourri et aura tendance à rougir, ou au contraire pâlir, ainsi qu’à vieillir prématurément. Des maladies de peau et des inflammations peuvent donc résulter d’un stress quotidien, comme le psoriasis ou l’urticaire. L’acné, quand il est dû au stress, est provoquée par un excès de sébum à cause d’une grande production de cortisol.

3. Les problèmes capillaires

Tout comme la peau, l’afflux sanguin alimente moins bien notre chevelure en période de stress. La croissance de nos cheveux se voit ralentie, ce qui peut même entrainer leur chute. Le cuir chevelu, plus sensible, est lui aussi touché. Il peut démanger, être douloureux ou encore desquamer et provoquer l’apparition de pellicules en conséquence au stress.

4. Un système immunitaire moins actif

Notre organisme dispose normalement des ressources nécessaires pour contrer virus, bactéries et agressions qui nous guettent au quotidien. À part bien sûr s’il est trop occupé à combattre une menace immédiate comme un stress qui perdure. Dans ces cas là, nous sommes davantage vulnérables aux nouvelles infections, en plus de réveiller celles qui existent déjà, tout en aggravant leurs symptômes et en troublant leur guérison. Un système immunitaire affaibli laisse place à tout type d’infection et pourrait même provoquer l’apparition de nouvelles allergies.

5. Les problèmes digestifs

Notre système digestif se voit perturbé également face au stress. Trop occupé à contrer le danger transmis par le stress, il ralentit et dérègle l’activité intestinale qui n’assimile plus correctement la nourriture. Ce qui va créer des ballonnements, brûlures d’estomac, remontées acides, ulcère gastroduodénal, syndrome du côlon irritable et, évidemment, constipation, diarrhée et indigestion.

6. La prise de poids

Plusieurs réactions peuvent amener à la prise de poids lors de période de stress. N’avons-nous pas tous un jour, englouti notre repas vite fait pendant la pause repas, sans vraiment prendre conscience de ce moment important d’alimentation du corps et de recharge en énergie ? Le stress du travail n’est pas bon pour notre organisme en ce sens qu’il nous impose, si l’on n’y fait pas attention, un rythme effréné et néfaste. Mais un autre responsable de taille est étroitement lié à l’embonpoint relevé chez bon nombre de personnes continuellement stressées : le fameux cortisol. Cette hormone du stress envoie un signal de faim à notre cerveau, puisque notre organisme a généralement besoin de nourriture pour se remettre d’une « agression ». Sauf que ces aliments réconfortants ne sont pas toujours des plus équilibrés.

7. Les troubles du sommeil

On le sait, stress et sommeil ne font pas bon ménage. Le soir, nous ruminons souvent notre journée et anticipons négativement celle du lendemain. Et c’est sans compter que, fatigués, nous faisons moins bien face à l’anxiété, qui va alors peu un peu s’installer. Mais l’aspect psychologique n’est pas le seul responsable face aux troubles du sommeil. Physiologiquement, notre système nerveux sympathique nous donne aussi du fil à retordre ; il refuse de se mettre en veille pour pouvoir faire face au danger qui nous guette.

8. Le manque de libido

Avouons-le : après une journée difficile, nous ne nous sentons pas des plus attirants. Alors, quand le stress s’en mêle, notre production d’hormones sexuelles se voit, elle aussi, ralentie. Sans compter qu’avec l’énergie que notre corps consomme toute la journée pour faire face au stress, notre envie le soir est plutôt d’aller se caler sous la couette pour dormir le plus vite possible !

9. Le système reproductif

Chez les femmes, le stress peut grandement influer sur les symptômes liés aux menstruations, les rendant irrégulières ou douloureuses, ainsi qu’à la ménopause, en accentuant les bouffées de chaleur, par exemple. Les hommes, eux, voient les conséquences de ce stress à travers des problèmes d’érection, et même voir leur production de spermatozoïdes diminuer.

Gérer le stress et ses effets sur le corps, la réflexologie : une solution pour retrouver sa sérénité ?

Le stress et les tensions agissent comme un garrot sur le corps car des muscles tendus compriment les vaisseaux sanguins et arrêtent l’apport de nutriments et de l’élément le plus important, l’oxygène. Cela crée des perturbations au niveau de l’influx nerveux qui empêchent les informations données par le système nerveux central aux organes, glandes et autres parties du corps. Va s’en suivre des disfonctionnements plus ou moins important et des troubles dans votre corps.

 

Comment gérer le stress et ses effets néfastes sur le corps grâce à la réflexologie ?

Canva

Heureusement, la réflexologie est une solution pour gérer le stress, ses effets sur le corps, et l’évacuer !

Hormis la pratique d’un sport, de relaxation et d’entretien quotidien de pensées positives qui aide à mieux gérer le stress, la réflexologie va aider le corps à rétablir l’influx nerveux, la circulation sanguine et va réduire le stress et les tensions. L’action de stimulation des zones réflexes au niveau des pieds va apporter une détente et un rétablissement du bon fonctionnement du corps. Plus simplement, la réflexologie aide le corps à retrouver son équilibre naturel, c’est ce que l’on appelle l’homéostasie. Il faut savoir qu’il y a 7200 terminaisons nerveuses sous les pieds ! A chaque stimulation, créée par le geste bien spécifique du réflexologue, l’organe, la glande ou la partie du corps impacté va se détendre et éliminer les tensions et blocages. Chaque système du corps humain peut être stimulé pour un retour à la normal : Système endocrinien, lymphatique, digestif, respiratoire, urinaire, osseux, musculaire et nerveux, système de la reproduction et système des sens, sans oublier le système cardiovasculaire). Aidant inévitablement la personne à se libérer de ses tensions, vous l’aurez compris, la réflexologie agit sur l’ensemble du corps et permet de soulager le stress et ses effets néfastes.

Article par Frédérique Metzler, réflexologue certifiée et validée du réseau Médoucine.

Trouvez un réflexologue certifié près de chez vous sur Médoucine.

Trouvez un praticien en réflexologie certifié près de chez vous sur Médoucine.

A lire aussi :

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Frédérique Metzler A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse

    Prendre rendez-vous