L'art-thérapie en accompagnement des troubles obsessionnels compulsifs

L’art thérapie est une pratique complémentaires qui peut être utilisée dans le cadre d'un accompagnement des troubles obsessionnels compulsifs.

L'art-thérapie en accompagnement des troubles obsessionnels compulsifs illustration

Comment l'art-thérapie peut accompagner en cas de troubles obsessionnel compulsifs ?

Les troubles obsessionnels compulsifs (ou TOCS) concerneraient près de 2,6% de la population. Ils se manifestent par des idées et des images qui s'imposent au patient et se répètent de manière obsessionnelle.

 

L’individu va chercher à atténuer l’angoisse provoquée par ces idées et pensées en effectuant des compulsions. Le trouble obsessionnel compulsif peut perturber de façon considérable la vie de l'individu. S’il n’est pas traité, il peut conduire à une dépression, un alcoolisme voir même au suicide.

 

Le trouble obsessionnel compulsif est à la fois le résultat et la cause d’une très grande angoisse de la part de l’individu qui en souffre. C’est à ce niveau précis que l’art thérapie peut être intéressante dans le cadre d'un accompagnement complémentaire à un suivi médical.

 

L'art-thérapie est recommandée pour les individus souffrant de stress car le processus créatif permet au sujet de s'engager à la fois dans une exploration de lui-même et dans une démarche d'expression personnelle.

 

Pour certains individus, parler de leurs troubles peut rajouter une angoisse supplémentaire, ce que l’art-thérapie permet d’éviter.

 

Pour rappel : L'art-thérapie est une pratique complémentaire et ne remplace en aucun cas votre suivi médical par votre médecin traitant ou un spécialiste

L'art-thérapie en accompagnement des troubles obsessionnels compulsifs : Prenez rendez-vous

Thérapeutes sélectionnés
Chaque thérapeute a validé avec succès nos critères de sélection élevés
Fermer

L'art-thérapie en cas de stress et d'anxiété

Une étude [1] réalisée en 2010 a cherché à évaluer les effets de l'art thérapie sur l'anxiété et le stress de salariés d'une entreprise.

 

Les résultats ont montré que le taux de cortisol (qui est l’hormone sécrétée suite au stress) des participants ayant suivis les séances d'art thérapie avait baissé après l'intervention, ce qui n’était pas le cas des participants du groupe contrôle.

 

Les séances d’art thérapie ont donc permis de faire baisser le niveau de stress des individus.

 

A travers son action sur l’angoisse, l’art thérapie peut donc apaiser les individus souffrant de troubles obsessionnels compulsifs. De plus, le thérapeute peut aider l’individu à trouver la cause de ses angoisses, ce qui lui permettra d’agir dessus ensuite.

Ces praticiens ne sont pas médecins, consultez en priorité votre médecin.

En cas de manifestation de signes liés aux TOCS, consultez toujours un médecin en première intention.

 

Rasmussen, S. A., & Eisen, J. L. (1992). The epidemiology and clinical features of obsessive compulsive disorder. Psychiatric Clinics of North America.

 

Heyman, I., Mataix-Cols, D., & Fineberg, N. A. (2006). Obsessive-compulsive disorder. BMJ: British Medical Journal, 333(7565), 424.

 

Bouvard, M., & Dupont, H. (2006). Les troubles obsessionnels compulsifs: principes, thérapies, applications. Paris: Masson.

 

Chambala, A. (2008). Anxiety and art therapy: Treatment in the public eye. Art Therapy, 25(4), 187-189.