Hypnose et FIV

Une étude scientifique a montré que l’hypnose permettait d’améliorer le taux de grossesse et d’implantation embryonnaire de femmes ayant subi une fécondation in-vitro (FIV).

Hypnose et FIV illustration

L'hypnose : augmente les chances de réussite d’une FIV

Avoir un enfant est une étape problématique pour 10% à 12% des couples, ce qui explique que de plus en plus d’individus entament une démarche de fécondation in-vitro (FIV).

Souvent prometteuse, cette technique peut ne pas fonctionner. En effet, il est fréquent que l’embryon ne s’implante pas correctement dans la cavité utérine.

Certaines pratiques de médecines douces comme l’hypnose peuvent être utilisées afin d’augmenter les chances de réussite d’une FIV.

Augmentez vos chances d'être maman

En effet, dans une étude [1] réalisée en 2005, des chercheurs ont voulu évaluer les effets de l'hypnose sur le taux d'implantation embryonnaire et le taux de grossesse de participantes ayant effectué une fécondation in-vitro.

Pour cela, les participantes ont été divisées en deux groupes : un groupe contrôle sans séances d'hypnose, et un second groupe sous hypnose durant la réimplantation. Les résultats ont révélé un taux implantatoire plus haut pour les participantes du groupe hypnose (28%) que pour les participantes du groupe contrôle (14,4%). En ce qui concerne le taux de grossesse, il était significativement plus haut pour le groupe hypnose (53,1%) que pour le groupe contrôle (30,2%).

L’efficacité de l’hypnose pourrait s’expliquer par l’induction, qui provoquerait une relaxation de l'utérus, ce qui réduirait le risque de déplacement embryonnaire de la cavité utérine. De plus, l'hypnose est également une technique qui permet de réduire l’anxiété et le stress, facteurs psychologiques corrélés à l’échec de la FIV.

Hypnose et FIV : Prenez rendez-vous

Thérapeutes sélectionnés
Chaque thérapeute a validé avec succès nos critères de sélection élevés
Fermer

L’hypnose est donc une bonne technique pour les femmes souhaitant réaliser une FIV, puisqu’elle permet d’en augmenter les chances de réussite.

 

Ashton Jr, C., Whitworth, G. C., Seldomridge, J. A., Shapiro, P. A., Weinberg, A. D., Michler, R. E., ... & Oz, M. C. (1997). Self-hypnosis reduces anxiety following coronary artery bypass surgery. A prospective, randomized trial. The Journal of cardiovascular surgery, 38(1), 69-75.

Hypnose et FIV : Vidéos

👶 Accompagner les COUPLES pour avoir un ENFANT avec la SOPHROLOGIE - Par Géraldine Haegeli 👶

Voir plus de vidéos