Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

L'hypnose pour traiter le trouble obsessionnel compulsif

L'hypnose pour traiter le trouble obsessionnel compulsif illustration

L'hypnose permet une grande relaxation physique et mentale réduisant vos angoisses

Selon une méta-analyse [1], entre 0,1% et 2,3% de la population adulte serait touchée par les troubles obsessionnels compulsifs. Cette maladie touche les individus de tous les pays dans le monde, et est présente chez les hommes et les femmes à part égale.

Les troubles obsessionnels compulsifs peuvent se révéler très handicapants pour les personnes qui en souffrent puisqu’elles sont constamment dérangées par des pensées intrusives et des ruminations qu’elles tentent de contrôler à l’aide de compulsions.

Généralement, les patients sont traités à l'aide d'une thérapie cognitivo-comportementale ou de médicaments, mais très peu de personnes savent que l'hypnose peut également être utilisée seule ou en complément afin de soigner les troubles obsessionnels compulsifs.

En effet, la grande relaxation physique et mentale provoquée par l’hypnose permet de réduire l’anxiété, principale source du trouble obsessionnel compulsif. De plus, l’hypnothérapeute peut utiliser des suggestions afin de réduire et de trouver la cause des angoisses à l’origine du trouble obsessionnel compulsif.

L'hypnose permet aussi de réduire le comportement d’excoriation

Des études ont démontré l’efficacité de l’hypnose dans le traitement des troubles obsessionnels compulsif, notamment le grattage compulsif.

Le grattage compulsif est un trouble comportemental appartenant aux dermatillomanies : l’individu s’arrache la peau de façon compulsive, ce qui provoque une acné dite « excoriée ». Ce comportement entraîne une aggravation ainsi qu'une propagation de l'acné.

En 1959, un chercheur a étudié [2] les effets de l'hypnose sur le comportement de grattage compulsif, forme de trouble obsessionnel compulsif, de 2 participants. Pour cela, il a placé les sujets sous hypnose et leur a demandé de se rappeler du mot "cicatrice" à chaque fois qu'ils souhaitaient s'arracher la peau. Cela avait permis de supprimer le comportement compulsif.

Dans une autre étude [3] réalisée en 2004 sur des jeunes filles atteintes d’acné excoriée depuis 15 ans, la suggestion hypnotique avait également permis de réduire le comportement d’excoriation.

L’hypnose a également fait ses preuves dans le traitement de la trichollomanie [4].

L'hypnose pour traiter le trouble obsessionnel compulsif : Prenez rendez-vous en ligne

Fermer

Si vous souhaitez de troubles obsessionnels compulsifs, l’hypnose peut être un  moyen de traitement efficace. Si les symptômes persistent ou sont trop handicapants, nous vous recommandons de réaliser une thérapie cognitivo-comportementale en complément de quelques séances d’hypnose.

Kent, A., & Drummond, L. M. (1989). Acne excoriée—a case report of treatment using habit reversal. Clinical and experimental dermatology, 14(2), 163-164.

Shenefelt, P. D. (2017). Use of Hypnosis, Meditation, and Biofeedback in Dermatology. Clinics in Dermatology.

Bouvard, M., & Dupont, H. (2006). Les troubles obsessionnels compulsifs: principes, thérapies, applications. Paris: Masson.

Moore, K. A., & Burrows, G. D. (1991). Hypnosis in the treatment of obsessive-compulsive disorder. Australian Journal of Clinical and Experimental Hypnosis, 19(2), 63-75.

 

 

Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

ex : Acupuncture, Henri Dupont, Maux de tête
youtube facebook Twitter Instagram
  • Recommander un thérapeute
  • Être référencé sur Medoucine
  • On recrute