Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

Somatothérapie

Somatothérapie illustration

Somatothérapie : Comment ça marche ?

Le but premier de la somatothérapie est d'aider le patient à se reconnecter avec lui-même et se retrouver afin d’affronter les problèmes qu’il rencontre dans sa vie. De façon générale, cette pratique s’adresse aux individus qui ressentent un déséquilibre avec eux-mêmes et qui souhaitent améliorer leur bien-être.

Plus spécifiquement, la somatothérapie est conseillée aux personnes souffrant de dépression, d’angoisses, de traumatisme psychique, de stress ou d’anxiété.

Somatothérapie : À quoi ça sert ?

Selon la somatothérapie, le corps serait porteur de nos expériences de vie positives ou négatives. Ainsi, tous les évènements marquants seraient inscrits dans notre mémoire corporelle. Au fil du temps, certains blocages ou blessures psychologiques non résolus peuvent être à l'origine de l'apparition de symptômes psychiques et de troubles somatiques.

La somatothérapie va consister à libérer le corps de ses tensions négatives et débloquer les émotions afin de faciliter la circulation de l'énergie.

Les outils utilisés sont divers et variés et empruntent à la médiation corporelle et à la psychanalyse. Ainsi, concernant les outils relatifs au corps, le thérapeute peut libérer le corps de ses blocages à l’aide de diverses techniques comme la visualisation, la méditation, le rire, le massage… Mais il utilisera également l’écoute psychanalytique, la verbalisation et l’élaboration afin d’évacuer les tensions du corps par la parole.

Somatothérapie : Prenez rendez-vous en ligne

Fermer

Provenant des mots grecs "soma" qui veut dire corps et thérapie qui signifie "cure", la somatothérapie a été inventée au 20ème siècle par le psychiatre français Richard Meyer. Cependant, l’étude de la somatisation, c’est-à-dire de l’impact des maux psychiques sur le corps physique est plus ancienne puisqu’elle était déjà présente dans l’antiquité. En effet, la médecine chinoise, la médecine égyptienne et bien d’autres médecines antiques ont mis en évidence depuis très longtemps les manifestations physiques du psychique.

Dans les années 1820, le psychiatre allemand Heinroth développe la psychosomatique, discipline qui sera ensuite étudiée par de nombreux psychanalystes dont Freud.

En tout premier lieu, le thérapeute va réaliser une anamnèse de son patient en lui posant diverses questions sur sa vie et ses symptômes actuels. Au début de la thérapie, le côté analytique de la somatothérapie est très présent et visera à identifier les liens entre le vécu et l’état corporel du patient.

Dès que le praticien aura pleinement identifié comment fonctionne son patient, il pourra mettre en place les techniques qui lui seront adaptées. Celles-ci auront pour but de libérer les émotions enfouies et accompagner l’individu vers un mieux-être. A la fin de chaque séance viendra un temps de verbalisation au cours duquel le patient pourra exprimer ses observations et ressentis, et de voir comment aborder les séances suivantes. 

La durée d’une séance dépend du praticien et des outils qu’il utilise, à noter qu’en moyenne, une séance dure entre 45 et 60 minutes.

Fédération Française de somatopsychothérapie et somatothérapie. www.aforpel.org/pdf/ff2s_aforpel.pdf

Somatothérapie, accompagnement au mieux-être par le toucher relationnel. http://www.somatotherapie.eu/

Cupa, D. (2008). La complexité psychosomatique. Le Carnet PSY, (4), 24-28.

Marty, P. (2011). La psychosomatique de l'adulte:«Que sais-je?» n° 1850. Presses universitaires de France.

Marty, P. (1990). Mentalisation et psychosomatique. FeniXX.

Prenez RDV avec un thérapeute sélectionné et validé

ex : Acupuncture, Henri Dupont, Maux de tête
youtube facebook Twitter Instagram