/ Alimentation

Mon menu idéal grâce à la chrononutrition

Découvrez ce qu'est la chrononutrition et comment elle peut vous permettre de rééquilibrer votre alimentation tout en respectant votre organisme.

Par MARIE LECLERCQ, naturopathe certifiée et validée du réseau Medoucine.


Le corps obéit à différents rythmes biologiques

Presque toutes les fonctions de l'organisme (dont la digestion) sont soumises au cycle circadien (c'est à dire un cycle de 24h). Pour être en accord avec nos rythmes biologiques, il est nécessaire d'adapter en qualité et en quantité, nos repas aux rythmes de l'assimilation des nutriments. En effet, notre corps se prépare à recevoir une catégorie d'aliment selon l'heure de la journée en sécrétant des enzymes digestives spécifiques. Le principe global de la chrononutrition reprend le dicton bien connu « un petit déjeuner de roi, un déjeuner de prince et un souper de pauvre ». On va donc favoriser un petit déjeuner gras et protéiné, un repas complet le midi, une collation sucrée et un dîner léger.

Le matin

Le matin, l'organisme sécrète des protéases pour l'utilisation des protéines, des lipases pour métaboliser les graisses et de l'insuline pour accueillir l'apport glucidique nécessaire au fonctionnement des organes.

La consommation de protéines au petit-déjeuner va permettre la synthèse de neurotransmetteurs telles que la dopamine, notre starter de la journée, l'adrénaline ou la noradrénaline.

Le « bon gras » le matin est nécessaire pour la fabrication des membranes cellulaires et apporter l'énergie nécessaire à bien démarrer la journée.

On misera sur des glucides lents et on évitera les glucides rapides qui entraînent une sécrétion trop importante d'insuline entraînant un nouveau besoin de sucre responsable d'une alternance énergie/fatigue ; ce qui va fatiguer le foie et le pancréas et favoriser le surpoids.

Un exemple de petit déjeuner

Concrètement, le matin on réveillera l'organisme avec un verre d'eau à température ambiante puis le petit-déjeuner sera composé par exemple :

  • D'une boisson chaude non sucrée (thé, tisane ou café biologique)
  • 2 tranches de pain complet au levain biologique avec un peu de beurre de baratte biologique
  • 1 œuf à la coque
  • 1 tranche de jambon (ou de dinde) ou un peu de fromage (en privilégiant le fromage au lait de chèvre ou de brebis)

Le midi


Le midi, l'organisme a besoin d'énergie et sécrète des enzymes impliquées dans la digestion des protéines et des glucides. Les graisses sont encore digérées grâce à la sécrétion de lipases mais attention, à partir de 14h, le cholestérol en excès est stocké (attention aux graisses saturées).

Un exemple de déjeuner

Le déjeuner sera donc composé :

  • D'une source de protéine (viande, poisson, légumineuses, oeuf) : ¼ de l'assiette
  • D'une source de glucides lents (céréales semi complètes ou complètes) : ¼ de l'assiette
  • D'une belle portion de légumes cuits vapeurs ou crus : ½ de l'assiette


Si vous souhaitez une collation dans l'après midi (vers 17h), c'est le moment où les glucides ont leur intérêt car ils sont bien assimilés grâce à un nouveau pic d'insuline et favorisent la pénétration du tryptophane (nécessaire à la fabrication de la sérotonine et de la mélatonine) au niveau cérébral. Bien sur les glucides doivent être de qualité, favorisez donc des en-cas à base de fruits frais et d'une poignée d'oléagineux.

Le soir


Le soir, il n'y a pratiquement pas de sécrétion d'enzyme, le corps se prépare à stocker les nutriments pour la réparation cellulaire nocturne. Les lipides de bonne qualité vont favoriser la réparation cellulaire et la cicatrisation des tissus.

Un exemple de dîner

Le dîner sera donc très léger, on évitera les glucides qui seront directement stockés, on privilégiera :

  • Une portion de poisson (gras de référence)
  • Une portion de légumes frais cuits ou crus.


Par MARIE LECLERCQ, naturopathe certifiée et validée du réseau Medoucine.